La Flandre étend son réseau d’ "attachés technologiques"

Le gouvernement flamand et son agence du commerce extérieur Flanders Investment & Trade (FIT) ont récemment étendu leur réseau de "techdiplomates", en recrutant quatre nouveaux spécialistes qui s'ajoutent aux trois déjà actifs. A terme, c'est un "réseau" de dix représentants qui tenteront d'ancrer l'innovation flamande dans 10 régions à travers le globe.

Ces "attachés technologiques" ont aussi pour objectif d'attirer en Flandre des investissements étrangers intéressants dans ce domaine.

Le gouvernement flamand prévoit un budget annuel de 3 millions d'euros pour ce réseau. D'ici l'été, il devrait être complet, et représenter la tech flamande à New York, Palo Alto, Paris, Londres, Copenhague, Munich, Bombay, Singapour, Guangzhou et Tokyo. Ces "diplomates" se concentreront principalement sur trois domaines: la santé, la digitalisation et le climat.

Le ministre-président, Jan Jambon (N-VA), a rappelé lundi l'ambition: "faire exporter davantage d'entreprises technologiques flamandes, et attirer vers la Flandre des investissements étrangers. Nous voulons ainsi faire de la Flandre un hub mondial de l'innovation".
 

Les plus consultés