30% de réservations supplémentaires au littoral pour les vacances de Carnaval

Les réservations et le taux d'occupation des logements à la mer pour ce congé scolaire de détente sont en hausse de 30% par rapport à la même période l'année passée, notent les agences de locations touristiques de la Côte. Les hôtels, campings et parcs de vacances enregistrent également un bon taux d'occupation. C’est ce qu’indiquent les chiffres de l'office de tourisme de Flandre occidentale (Westtoer) publiés ce vendredi.

Le soleil de ces derniers jours et l'approche des vacances ont poussé de nombreux visiteurs à mettre le cap sur le littoral. Les agences de locations touristiques évaluent ainsi le taux d'occupation à environ 60%. Le nombre de réservations est d'ailleurs jusqu'à 30% plus élevé que l'année dernière, au tout début de la pandémie de coronavirus en Europe.

Les agences de locations s'attendent donc à une Côte très fréquentée pour ce congé, de nombreux propriétaires d'une résidence de vacances ayant opté pour un séjour au pays.

Les hôtels en bord de mer ont également la cote. Ils affichent un taux d'occupation de 85% pour ce week-end de la Saint-Valentin. Il faut remonter à septembre 2020 pour retrouver de tels chiffres. Les hôtels espèrent encore quelques réservations de dernière minute pour la semaine et le week-end de Carnaval, qui affichent un taux d'occupation de 40% pour le moment.

Recread, la fédération du secteur des campings, parcs de séjour et de vacances ainsi que des terrains pour camping-cars, enregistre pour sa part environ 75% d'occupation. Le Center Parcs du Coq compte pour sa part 60% d'occupation en semaine, tandis que le Sunparks d'Ostdunkerque, à Coxyde, accuse la perte des touristes français, qui doivent actuellement rester chez eux en raison des mesures en vigueur dans l'Hexagone.

Center Parks

Port du masque et baromètre d’affluence

Le port du masque est obligatoire sur la digue tout au long du congé de détente. Le baromètre d'affluence à la Côte - lancé l’été dernier - est consultable par chacun qui s'interrogerait sur le niveau de fréquentation des villes balnéaires.

Enfin, Westtoer conseille aux visiteurs de s'informer à l'avance sur les mesures en vigueur dans chacune de ces communes.

Les plus consultés