ISOPIX

Le gouvernement prolonge et étend les mesures de soutien et prépare la réouverture

Le gouvernement fédéral a décidé ce vendredi de prolonger jusqu'à la fin du mois de juin les mesures de soutien aux secteurs économiques et aux travailleurs dont l'activité est à l'arrêt en raison de la crise sanitaire. C’est ce qu’a annoncé le Premier ministre Alexander De Croo (photo) au cours d'une conférence de presse entouré de plusieurs de ses ministres. Le télétravail sera aussi davantage soutenu. L’ensemble des mesures représente une aide de plus de 2 milliards d’euros. "Nous voulons clairement faire comprendre que nous continuons à soutenir les secteurs qui ont dû fermer", précisait De Croo.

Le gouvernement fédéral a également approuvé quelques mesures dont l'objectif est d'aider ces secteurs à se préparer à une réouverture. "On a presque deux économies aujourd'hui", a souligné le Premier ministre: des secteurs dont l'activité se déroule de manière habituelle et d'autres qui sont fermés ou fortement restreints. "Cela se reflète dans le fait que 270.000 travailleurs sont encore en chômage temporaire, que 20% des ménages subissent une perte de revenus de plus de 10% et que des secteurs sont fermés depuis presqu'un an".

Des mesures d'ordre général seront prises comme des réductions d'impôt pour les investissements dans les PME ou l'imputation sur l'exercice 2022 des avances de décembre pour le précompte professionnel et la TVA.

Une mesure était particulièrement demandée par le secteur Horeca dont beaucoup d'exploitants doivent continuer à assumer des frais fixes alors que leur activité est fermée. Les propriétaires seront encouragés fiscalement à annuler tout ou partie du loyer pour les mois de mars à mai en bénéficiant d'une réduction d'impôt de 30% du loyer annulé.

Une réduction de cotisation patronale devrait également être décidée pour le secteur événementiel pour les mois d'avril, mai et juin. Une flexibilité supplémentaire sera appliquée dans le chômage temporaire qui pourra se décliner en demi-journées et de la sorte répondre aux besoins de travailleurs de secteurs comme ceux des titres-services ou du transport scolaire. Une aide supplémentaire sera accordée aux CPAS pour les jeunes et étudiants en difficultés.

Le Voka satisfait

L’organisation patronale flamande Voka se dit satisfaite de la liste (plus longue que celle détaillée ci-dessus) de mesures prises par le gouvernement fédéral. "Nous sommes contents que le chômage temporaire puisse être prolongé", indique l’administrateur délégué Hans Maertens (photo). "Le fait de pouvoir aussi suivre rapidement une formation pendant ce chômage temporaire est une bonne chose".

Maertens estime que le gouvernement a écouté les besoins exprimés par les entreprises. "Le Voka est satisfait des mesures spécifiques pour les secteurs qui doivent rester fermés. Nous devons aider des entreprises qui étaient saines avant la crise sanitaire à s’en sortir. Une société où certains secteurs pourraient se relever alors que d’autres seraient laissés pour morts sur le bord du chemin n’est pas une option. Nous devons tous ensemble renouer avec la croissance".

Les plus consultés