Qui va remplacer Klaasje de K3 ? Déjà 15 000 candidatures, 40 % de garçons

Après 5 ans au sein du groupe pour enfants K3, Klaasje Meijer décide de prendre son envol car elle veut "colorier en dehors des lignes de K3". La maison de production Studio 100 est donc à la recherche d'une ou un remplaçant.e. 

"Il y a déjà près de 15 000 candidatures", se réjouit Gert Verhulst, propriétaire de Studio 100, dans l’émission De Zevende Dag.   

Cette semaine, la chanteuse a annoncé en conférence de presse qu’elle quittait le groupe pour enfants K3, une surprise pour beaucoup. Elle ne part néanmoins pas tout de suite: elle fera une tournée d’adieu avec ses co-chanteuses pendant encore un an avant de passer le flambeau. 

Klaasje, la blonde du groupe âgée de 25 ans, met en garde contre l’intensité du travail : “Il n’est pas rare de prester neuf représentations par week-end. Elle suit actuellement un cours de théâtre aux Pays-Bas.”

Studio100 a lancé un appel à toutes celles et ceux intéressés envoyer leur candidature pour intégrer K3. "Nous avons près de 15 000 candidatures", se réjouit Gert Verhulst. Et ce n’est pas fini puisque le formulaire d'inscription reste encore en ligne pendant plusieurs semaines.

40% de candidatures masculines

Alors que le groupe est au départ constitué de 3 filles (une blonde, une rousse et une brune), les candidatures sont ouvertes aux garçons cette fois. L’appel a été assez bien suivi: 60 % des candidats inscrits sont des filles, 40 % des garçons. 

"Ce ne sera pas forcément un garçon", avertit le patron de Studio et ancien compagnon du chien Samson. “S'il s'avère que c'est un garçon, des changements devront être apportés. La plupart des garçons chantent plus bas, ce qui changerait la couleur de voix, après toutes ces années. Maintenant, il n'y a rien de mal à avoir un son différent. Certaines paroles devront également être changées".

Verhulst laisse la porte grande ouverte : Néerlandais, flamand, de couleur ou transsexuel, tout le monde est le bienvenu. "Il faut savoir chanter, danser et s'intégrer dans le paysage", telles sont les conditions établies par Studio 100. 

Après 22 ans, la marque K3 ne sera pas non plus ébranlée tout de suite. "Les K3 ont prouvé qu'elles pouvaient gérer les changements de personnel", conclut Gert Verhulst.

Les plus consultés