Cinq contaminations par le variant brésilien constatées en Belgique

Cinq contaminations par le variant brésilien P.1 du coronavirus ont pour la première fois été recensées en Belgique. L'information a été confirmé à la VRT par Inge Neve, cheffe de l'inspection sanitaire de Bruxelles. Cette nouvelle déclinaison du virus éveille l'inquiétude car, comme le variant sud-africain, elle serait plus contagieuse et moins sensible aux anticorps. Cela signifie que ceux qui ont des anticorps peuvent à nouveau être infectés. Il n'a pas encore été démontré si la variante réduit l'efficacité des vaccins, mais les scientifiques pensent que c'est le cas.

Parmi les cinq infections connues, il y en a trois à Bruxelles, une dans la région de Liège, et une autre dans la périphérie flamande de Bruxelles.

L'échantillon de Seraing a été découvert par hasard par l'Université de Liège, où des échantillons étaient prélevés aléatoirement. Il pourrait donc y avoir davantage d'infections par le variant brésilien P.1 en Belgique.

Selon Guy Baele de l'Institut Rega de la KU Leuven "on ne dispose que de peu de données concernant ce variant mais on le range dans la même catégorie que le sud-africain", potentiellement plus contagieux et moins sensible aux anticorps. "On craint que les vaccins puissent être moins efficaces contre ces variants mais cela reste encore à déterminer."

De son côté virologue Piet Maes, également de l'Institut Rega de la KU Leuven, estime que des recherches supplémentaires sont nécessaires pour déterminer si ce variant circule déjà plus largement dans la population belge.

"Un variant absent ou peu présent, on ne s'attend pas à ce qu’il se développe rapidement. Il se peut qu'il s'agisse d'un certain nombre de personnes qui ont été en contact avec des voyageurs de retour et que cela s'arrête là. Il pourrait aussi s'agir d'une coïncidence, bien sûr. Mais le fait que nous ayons maintenant repris le variante brésilien avec deux autres instituts pourrait également indiquer que ce variant circule plus que nous ne l'avions supposé. Les jours et les semaines à venir devront montrer si cette tendance se poursuit".

Les plus consultés