Reza Estakhrian

La VUB va appeler ses 16 000 étudiants pour savoir comment ils vont

En mars, les étudiants en master de psychologie de la VUB vont téléphoner à tous les étudiants pour leur proposer une aide psychologique professionnelle, si nécessaire. Et pour mieux adapter la politique de l'université à ce dont les étudiants ont besoin dans cette crise du coronavirus. "Nous avons remarqué qu'il était très important de faire quelque chose pour et par les étudiants", a déclaré à la VRT la rectrice de la VUB Caroline Pauwels.

Cent cinquante étudiants de première et du deuxième master en psychologie de la Vrije Universiteit Brussel (VUB) appelleront 16.000 étudiants en mars. L'université veut étudier l'impact de la crise du coronavirus sur le bien-être de ses étudiants.

"Nous ne voulons pas seulement donner une chance aux étudiants", explique la rectrice de la VUB Caroline Pauwels, à l'origine de cette initiative. "Si un appel téléphonique révèle qu'une aide professionnelle est nécessaire, l'étudiant recevra les informations nécessaires pour trouver le chemin vers les partenaires internes et externes. Cela peut aller d'une visite chez le psychologue étudiant ou un copain de la VUB, à des informations sur le Centrum Algemeen Welzijnswerk (CAW) ou le Tejo, qui propose des thérapies pour les jeunes.

 "L'université, c'est plus que seulement étudier. On apprend en interagissant, on apprend en se faisant des amis, on apprend à gérer sa liberté. Toutes ces choses dont les étudiants manquent actuellement à cause du coronavirus. Bien sûr, cela reviendra, mais c'est quand même une épreuve. Certains disent que les étudiants sont trop fragiles, mais je pense que nous devons nous mettre à leur place et réaliser que c'est très difficile", a ajouté Caroline Pauwels.

Les étudiants qui passent les appels - et qui seront formés cette semaine – vont également rassembler des données qui seront ensuite analysées de manière anonyme. "Sur cette base, nous voulons apporter des changements au niveau de notre politique", explique le professeur de psychologie Imke Baetens, qui coordonne le projet. L'initiative est un projet pilote qui peut être déployé dans le réseau international de la VUB.
 

Les plus consultés