Mehdi Chebil / Hans Lucas

Les étudiants qui vivent dans le même kot peuvent-ils être considérés comme un ménage ?

Les étudiants qui vivent ensemble dans un kot peuvent être considérés comme un ménage, ce qui signifie que ce sont les règles sanitaire pour les ménages qui  s'appliquent à eux. C'est ce qu'a déclaré la ministre de l'Intérieur Annelies Verlinden (CD&V) à la VRT.

La discussion concernant les étudiants vivant dans des kots dure déjà depuis un certain temps. Depuis le début des mesures sanitaires, nous ne sommes autorisés à avoir des contacts étroits qu'avec notre propre "ménage" et nous  sommes également autorisés à n'avoir chacun qu'un seul contact rapproché. Mais qu'en est-il des étudiants qui vivent ensemble dans des kots ? Leur "ménage" se trouve en principe chez leurs parents, donc, ils devaient garder leurs distances avec leurs colocataires.

Le ministre flamand de l'Education, Ben Weyts (N-VA), a longtemps plaidé en faveur d'une "bulle", pour les étudiants qui vivent ensemble dans des kots, et pour qu'ils soient  considérés comme un seul ménage, mais cela ne s'était pas concrétisé jusqu'à présent. 

La discussion sur une telle "bulle" a été relancée depuis que quatre étudiants qui cohabitent à Gand ont été condamnés à une amende pour s’être trouvés ensemble sur leur balcon le soir pour écouter de la musique. Selon la police, il s'agissait d'une violation des règles sanitaires.

La ministre Annelies Verlinden ne souhaite pas commenter ce cas précis. Mais qu'en est-il des étudiants qui vivent en kot ? "Dans le décret ministériel, nous avons écrit qu'un ménage est constitué de toutes les personnes vivant sous le même toit", a déclaré le ministre à la VRT. "Il n'est donc pas nécessaire que ce soit une famille traditionnelle. Les étudiants peuvent également constituer un ménage, s'ils vivent sous le même toit depuis le début du confinement".

Donc si l’on comprend bien la ministre, les étudiants sont autorisés à se comporter comme un ménage à condition qu'ils ne fassent pas la navette entre leur kot et le domicile de leurs parents
 

Les plus consultés