Un monument inauguré à la mémoire des victimes du plus grave accident aérien en Belgique

La commune de Kampenhout (Brabant flamand) a inauguré lundi un monument en mémoire des victimes du plus grave accident d'avion de l'histoire belge, survenu il y a 60 ans. Un Boeing 707 de la compagnie aérienne Sabena s'était écrasé dans un champ à Berg, une section de la commune, faisant 73 morts.

L'avion se rendait de New-York à Prague et devait faire escale à Zaventem le 15 février 1961, mais s'est écrasé vers 10 heures du matin. Aucun des 72 occupants n'a survécu à l'accident. Un habitant de Berg, qui travaillait sur le lieu du crash, est décédé, tandis qu'un autre a perdu une jambe à cause des débris.

Parmi les victimes se trouvait notamment l'équipe américaine de patinage artistique, qui se rendait aux championnats du monde à Prague.
Les enquêtes ont révélé que des problèmes techniques avec la queue horizontale ont probablement causé l'écrasement de l'avion. L'appareil n'avait qu'un an.

En raison des mesures sanitaires, la cérémonie s'est déroulée en cercle très restreint. Le bourgmestre Kris Leaerts a prononcé un bref discours, tandis que l'épouse de la victime blessée a déposé une couronne de fleurs en compagnie de Kevin Cleynhens, qui a écrit un livre sur l'accident.

"C'est la première fois que les noms des victimes figurent sur un monument à Kampenhout", a déclaré le bourgmestre.

Un premier monument, plus petit, avait été inauguré en 2001. Un hommage a aussi eu lieu en 2011, 50 ans après l'accident. L'ambassadeur des États-Unis de l'époque, Howard Gutman, et le président du fonds commémoratif des patineurs américains décédés, Leslie Gianelli, étaient alors présents.
 

BELGA ARCHIVES
BELGA ARCHIVES
BELGA ARCHIVES
BELGA ARCHIVES

Les plus consultés