A Riemst une brebis a mis bas cinq agneaux, un événement assez unique

La brebis de l’éleveur Andi Meyers à Vlijtingen, près de Riemst dans le Limbourg, a donné naissance mercredi matin à des quintuplés, indique le quotidien Het Belang van Limburg. Pareille mise bas est exceptionnelle, précise le fermier. “Il y a une chance sur un million que cela se présente. Il y a quelques années, cela m’était déjà arrivé, mais à l’époque l’un des agneaux est décédé".

La naissance des quintuplés n’est sans doute pas un pur hasard, étant donné qu’Andi Meyers élève des moutons très fertiles. "Cela fait des années que j’élève des moutons de la race Swifter. Les animaux sont un croisement entre le mouton belge et une race néerlandaise. Nous les élevons avec pour but de faire naître autant d’agneaux que possible en même temps"'.

La semaine dernière une brebis a mis bas des jumeaux et Andi Meyers attend pour ces prochains jours la naissance d’une portée de trois à quatre agneaux. Mais des quintuplés est un événement assez unique. "Cela m’était déjà arrivé en 2016, mais à l’époque un agneau est décédé. Il y a une chance sur un million qu’une brebis donne naissance à cinq petits".

La naissance a d’ailleurs été très pénible. "Le vétérinaire y a passé une heure et demie et la mise bas ne s’est pas passée comme elle devait. L’un des agneaux est ainsi né en présentant l’arrière-train. Mais heureusement, ils sont tous vivants. Sans le vétérinaire, ils seraient sans doute tous morts, y compris la mère", souligne l’éleveur.

Autant de naissances multiples peuvent faire penser que le fermier possède un "super bélier" pour ses brebis. Mais Andi Meyers souligne que ce n’est pas le mâle qui est particulièrement fertile, mais les femelles. "La seule chose que fasse le bélier, c’est de féconder les femelles. De quoi froisser un peu l’ego du bélier", plaisante l’éleveur limbourgeois.

Chargement lecteur vidéo ...

Les plus consultés