Melikan Kucam et son épouse poursuivis pour fraude sociale et au domicile

L'ancien élu N-VA Melikan Kucam (photo, au centre) et son épouse Birsen Y. sont poursuivis pour fraude sociale et fraude au domicile par le parquet de Malines, indique ce dernier ce vendredi. Cette affaire est dérivée de celle du trafic de visas humanitaires, dans laquelle Kucam a été condamné en janvier à 8 ans de prison et sa femme à 40 mois par le tribunal correctionnel d'Anvers. Il y avait encore huit autres co-accusés dans cette affaire de trafic, dont le fils de Kucam. Les époux ont l’intention d’aller en appel de ce jugement.

Selon le parquet de Malines, Birsen Y. aurait reçu différentes allocations sur base de fausses déclarations sur leur situation de logement. Il est apparu, au cours du procès à Anvers, que les deux personnes vivaient ensemble depuis vingt ans alors que Birsen Y. recevait des aides de l'Inami, de la VUTG (allocations familiales flamandes) et de l'Onem en tant que personne seule.

De ce fait, elle aurait perçu quelque 40.000 euros indus. Selon le parquet, Melikan Kucam était au courant de la situation et est donc co-auteur de l'infraction. En outre, les revenus tirés par le couple de la fraude aux visas humanitaires n'ont pas été déclarés, ce qui aurait pu également avoir une influence sur l'octroi des allocations.

Le procès pour fraude fiscale et fraude au domicile débutera à Malines (province anversoise) le 18 juin. Le couple risque une peine maximale de trois ans et une amende de 48.000 euros, en plus du remboursement des prestations reçues.

Les plus consultés