Après la neige et le gel du week-end passé, place à présent aux températures printanières

Le temps sera ensoleillé ce samedi même si quelques voiles nuageux d'altitude laisseront leur trace dans le ciel bleu. Ce sera une belle journée, avec des températures allant jusqu'à 16 degrés. Ce soir et cette nuit, le ciel sera légèrement nuageux, mais les températures resteront douces, entre 3 degrés dans les Ardennes à 9 degrés à la mer.

Le soleil sera toujours de la partie dimanche même s'il jouera parfois à cache-cache avec des champs de nuage d'altitude, surtout à l'ouest du pays. Le thermomètre s'affolera pour atteindre jusqu'à 15°C en Ardenne et 17°C ailleurs. Le vent restera de secteur sud et modéré, sauf sur les sommets exposés de l'Est où il se renforcera, soufflant jusqu'à 40 ou 50 km/h.

Le temps ensoleillé et doux, comme un avant-goût de printemps, restera installé sur la Belgique en début de semaine. Les températures ne descendront pas sous les 10°C et s'élèveront même jusqu'à 19°C mercredi en Flandre.
 

Changement rapide de masse d'air

Si l'on compare la météo de ce week-end avec celle du précédent, il semble y avoir un monde de différence. "Une différence d'environ 25 degrés, et  cela a tout à voir avec un changement de masse d’'air", explique le météorologue de la VRT Frank Deboosere.

"La semaine dernière, avec la neige et le gel, il y avait une masse d'air du nord-est, en provenance de Pologne, de Finlande, de Biélorussie. Entre-temps, la situation a complètement changé. Cela est lié à la localisation des zones de haute et basse pression. L'air vient à présent du sud, d’Afrique du Nord. A l'origine, c'était même de l'air tropical. Et c'est ce qui fait toute la différence. D'ailleurs, l'air est également chargé de poussière du Sahara et nous pourrons le voir dans les magnifiques couchers et levers de soleil".

Les aléas de l'hiver sont-ils donc terminés pour cette année ? "Non", ajoute catégoriquement Frank Deboosere. "Le temps doux peut arriver aussi vite qu'il peut partir. Le week-end prochain, le vent tournera à nouveau au nord. Et nous pourrons alors ressortir nos gros pulls d'hiver du placard".
 

Les plus consultés