La Flandre a acquis le manuscrit complet de "Bezette Stad" de Paul van Ostaijen, "d’une valeur inestimable"

Le ministre flamand de la Culture Jan Jambon (N-VA) a dévoilé ce lundi, à la bibliothèque patrimoniale Hendrik Conscience d'Anvers, le manuscrit du recueil de poésie "Bezette Stad" de Paul van Ostaijen (1896-1928). L'ouvrage acquis par la Flandre a été qualifié de "pièce essentielle de la littérature néerlandaise moderne". Repris dans la liste des chefs-d’œuvre flamands, ce manuscrit "d’une valeur inestimable" sera exposé dès le 27 mars à la Maison des lettres d’Anvers.

Né à Anvers à la fin du 19e siècle d’un père néerlandais et d’une mère belge, Paul van Ostaijen a écrit le recueil de poèmes "Bezette Stad" (Ville occupée) en 1920. Il évoque dans celui-ci la vie à Anvers pendant la Première Guerre mondiale. Le poème le plus connu de l'œuvre expressionniste est "Boem Paukeslag".

Le recueil fut publié en 1921, après avoir été terminé à Berlin. C’est le frère du poète et l’artiste Oscar Jespers qui, à Anvers, assemblèrent les poèmes pour en faire un vrai livre. L’original avait disparu au cours des décennies, jusqu’à maintenant.

Le Conseil flamand des pièces maîtresses (Vlaamse Topstukkenraad) avait conseillé le gouvernement flamand quant à l'achat du manuscrit, qui figurait sur la liste des pièces maîtresses depuis le 2 mars 2020. "Il s'agit d'un manuscrit absolument unique, auquel s'applique sans le moindre doute les termes 'rare' et 'essentiel' du décret sur les pièces maîtresses", a déclaré le président Thomas Leysen. "C'est un chef-d'œuvre qui avait disparu depuis longtemps de la vue du public. Nous étions donc ravis de sa réapparition soudaine".

"Lorsque ce chef-d'œuvre a été mis en vente au début de l'année dernière, nous n'avons pas hésité", a affirmé ce lundi le ministre-président flamand et ministre de la Culture Jan Jambon. "Ce manuscrit iconique et inestimable sera préservé pour les générations futures et sera toujours accessible".

Le biographe de Paul van Ostaijen et auteur d'un livre sur "Bezette Stad", Matthijs de Ridder, a qualifié l'ouvrage de "pièce essentielle de la littérature néerlandaise moderne". Selon le spécialiste, ces qualités sont dues à un principe très simple mais novateur. "Van Ostaijen a décidé qu'il ne pouvait pas représenter le monde réduit en pièces durant la Première Guerre mondiale en vers classiques. Il ne pouvait capturer ce monde brisé que par le biais d'une poésie morcelée."

Le bourgmestre d'Anvers, Bart De Wever (N-VA), considère lui aussi "Bezette Stad" comme l'un des recueils les plus importants de l'histoire de la littérature flamande, néerlandaise et même européenne. "Le manuscrit disparu de Paul van Ostaijen est de retour chez nous cent ans plus tard et enrichit considérablement notre ville", a conclu De Wever.

Le recueil sera exposé au grand public à partir du 27 mars, dans le cadre de l'exposition "Boem Paukeslag. Bezette Stad 100! ".

Les plus consultés