Léger assouplissement dans les écoles flamandes : les excursions d’un jour autorisées

Les excursions d'un jour maximum seront à nouveau autorisées pour tous les élèves de l'enseignement primaire et secondaire, dès le 15 mars prochain, en Communauté flamande. À partir de cette date, les enfants et les jeunes de l'enseignement spécialisé OV3 et OV4 pourront à nouveau aller à l'école à plein temps, tout comme les élèves qui fréquentent l'enseignement professionnel à temps partiel.

Pourquoi ces deux assouplissements ? "Nous voulions avant tout nous préoccuper des élèves les plus vulnérables", déclare le ministre flamand de l'éducation Ben Weyts (N-VA).

"D'autre part, nous voulions aussi nous préoccuper du bien-être mental des élèves, et leur offrir une éclaircie", ajoute Ben Weyts. "C'est pourquoi les excursions scolaires sont à nouveau autorisées sous certaines conditions. Ils pourront "enfin" ne plus devoir rester assis derrière leur ordinateur ou dans une salle de classe, mais aussi faire une excursion d'une journée dans un musée par exemple, puisque ceux-ci sont ouverts".

Un assouplissement plus élargi des mesures n'est pas encore à l'ordre du jour dans l'enseignement au nord du pays, a déclaré le porte-parole du ministre flamand de l'Enseignement.

L'incertitude concernant le variant britannique est encore trop grande, estime Ben Weyts. Les virologues qui étaient présents lors des consultations craignent, en effet, que le taux d'infection n'augmente encore.

L'ensemble des acteurs du secteur de l'enseignement flamand s'accordent à dire que les élèves du secondaire devraient pouvoir retourner à l'école à temps plein dès que possible. Ils estiment également que cette mesure devrait être prioritaire par rapport à d'autres assouplissements dans d'autres secteurs.

Le mardi 9 mars prochain, le ministre Weyts, les organisations en charge de l'enseignement flamand, les syndicats, les virologues et les experts se réuniront à nouveau afin d'évaluer la situation.
 

Les plus consultés