Radio 2

Etrange slogan nazi découvert lors de travaux à la maison communale de Dadizele

Lors des travaux de rénovation dans l'ancien hôtel de ville de Dadizele (Flandre occidentale), près de Moorslede, un slogan de propagande de l'Allemagne nazie a été découvert. Le texte est en allemand, mais il est entrecoupé de mots en néerlandais. La date figurant sous le texte soulève également des questions.

"Räder müssen rollen für den Sieg ! Unnötige Reisen verlängern den Krieg". ("Les véhicules doivent pouvoir rouler pour la victoire ! Les voyages inutiles prolongent la guerre"). Il s'agit d'un slogan de propagande des chemins de fer allemands durant la Seconde Guerre mondiale.

Au-dessus du texte il y a aussi deux croix gammées, une croix de guerre de l'armée allemande et le salut hitlérien : "Heil Hitler".

Pour le bourgmestre de Moorslede, Ward Vergote : "Ces slogans invitaient les gens à ne pas faire de trajets inutiles en train. Et font un peu penser à la demande d'éviter les voyages non essentiels dans la crise actuelle du coronavirus. Les nazis voulaient utiliser autant que possible les trains pour approvisionner leurs troupes en Russie. Moins il y avait de passagers, plus il y avait de place pour le matériel. Et en ne prenant pas le train, la guerre ne serait pas prolongée et ils pourraient contribuer à la victoire allemande. C'est le message qui se cache derrière ces slogans".

Toutefois les slogans trouvés à Dadizele présentent quelques bizarreries. Ainsi il y a un mot en néerlandais "onnodig" (inutilement) dans le texte allemand. Pour le bourgmestre Ward Vergote : "Il se pourrait donc que cette inscription ne soit pas l'œuvre d'un Allemand mais bien d'un Belge qui aurait adhéré à la cause des Allemands. Et puis il y a aussi la date. Les Allemands ont utilisé ce slogan à partir de juillet 1941 or sur le mur à Dadizele il y a une date antérieure sous le texte : 1/7/1940. "Notre société d'histoire locale va approfondir la question. Mais dans tous les cas, nous garderons le morceau de plâtre sur lequel les slogans sont écrits et le protégerons derrière un plexiglas" a encore déclaré le bourgmestre.
 

Radio 2

Les plus consultés