stad Knokke-Heist

Le bourgmestre Léopold Lippens enterré dans l’intimité

Le bourgmestre de la commune balnéaire de Knokke-Heist (Flandre occidentale) est décédé vendredi dernier à l'âge de 79 ans. En décembre, il avait révélé être atteint de leucémie. Ses funérailles se sont déroulées ce jeudi dans l’intimité, en raison de la crise sanitaire. Le cortège funéraire a fait halte devant la maison communale où le comte Lippens a travaillé pendant plus de 40 ans. Le Last Post y a résonné. Un moment d’intense émotion, en hommage au maïeur respecté.

Peu de gens savaient que les funérailles auraient lieu ce jeudi. La crise de coronavirus obligeait en effet la famille du bourgmestre de Knokke-Heist à limiter la cérémonie aux proches. A savoir, notamment, les trois filles et les petits-enfants du comte.

En concertation avec la famille, il avait cependant été convenu de rendre hommage à Léopold Lippens devant la maison communale. L’échevin du Tourisme, Anthony Wittesaele, y était notamment présent. "Sous escorte de la police, et avec une haie d’honneur de policiers et d’échevins, le Last Post a résonné pour le bourgmestre décédé. Suivi de longues minutes d’applaudissements. On sentait que nous lui disions réellement adieu. C’était un moment très émouvant".

Le comte Léopold Lippens (photo) avait appris à la fin de l’année dernière qu’il avait une leucémie. Ces dernières semaines, sa santé s’était rapidement dégradée. Piet De Groote succède à Leopold Lippens au maïorat de Knokke-Heist. 

Ce vendredi, une minute de silence sera observée à midi à la maison communale. Une minute plus tard, la police locale, les pompiers et autres services de secours feront un salut d'honneur au moyen des sirènes de leurs véhicules d'intervention. Lorsque la crise sanitaire sera terminée, le conseil communal, en concertation avec la famille Lippens, prévoit une autre cérémonie de commémoration pour la population.

Anthony Wittesaele
Gemeente Knokke-Heist
stad Knokke-Heist
stad Knokke-Heist

Les plus consultés