Chargement lecteur vidéo ...

Un prêt de redémarrage pour les entreprises flamandes

Les magasins et entreprises qui sont autorisés à redémarrer leur activité et/ou qui doivent acheter du stock pourront bénéficier d’un prêt du gouvernement flamand. C’est ce qu’a annoncé la ministre régionale à l’Economie, Hilde Crevits, ce samedi dans l’émission "De ochtend" sur Radio 1 (VRT). D’autre part, le mécanisme de protection des entreprises est prolongé par le gouvernement flamand au moins jusque fin avril prochain. La ministre veut donner davantage d’oxygène aux entreprises qui étaient saines avant la crise sanitaire. Mode Unie, qui représente le secteur de l’habillement, salue le prêt de redémarrage.

Ce sont notamment les magasins de vêtements qui entrent en ligne de compte pour un prêt du gouvernement flamand. Ils sont ouverts depuis quelques semaines déjà, mais n’ont pas fait un chiffre d’affaires comparable aux années précédentes et doivent pourtant acheter maintenant leur stock de vêtements pour les prochaines saisons. Et donc payer des factures.

Les cafés et restaurants pourront solliciter un prêt de redémarrage quand ils seront autorisés à rouvrir leurs portes et qu’ils devront se réapprovisionner. Le prêt est accordé à un taux d’intérêt très bas (1%) et ne doit pas être remboursé dès la première année.

Les plus consultés