Qu’est-ce que le cordon sanitaire ? Comment est-il appliqué des deux côtés de la frontière linguistique ?

Les journalistes politiques Ivan De Vadder (VRT) et Alain Gerlache (RTBF) proposent chaque semaine un podcast intitulé PLAN B, dans lequel ils évoquent les différences et les similitudes entre le paysage politique en Flandre et celui en Belgique francophone. En français quand ils parlent d’une situation en Flandre, et en néerlandais quand c’est un aspect en Belgique francophone qui leur sert de point de départ.
Dans cette 48e séquence, Ivan De Vadder et Alain Gerlache s’interrogent - en français puis en néerlandais - sur la pratique du "cordon sanitaire" visant à exclure les partis politiques d'extrême droite de toute majorité politique en Flandre. En Belgique francophone, c’est plutôt de "cordon médiatique" autour de l’extrême-droite qu’il faut parler.

Le "cordon sanitaire" est une ‘invention’ belge (1989) basée sur la volonté de créer une zone de protection autour d’un parti politique, en l’occurrence le Vlaams Blok (devenu Vlaams Belang entretemps) en Flandre.

En Belgique francophone, ce cordon sanitaire est acclamé parce qu’il aurait empêché, selon nombre d’observateurs, la montée d’un parti d’extrême-droite en Wallonie. Mais est-ce bien le cas ? Et quel regard les politiques et les médias portent-ils sur le cordon sanitaire, de part et d’autre de la frontière linguistique ? Analyse d’Ivan De Vadder et Alain Gerlache.

Les plus consultés