Covid-19: les hospitalisations toujours en hausse, les infections semblent se stabiliser

Entre le 26 février et le 4 mars, il y a eu en moyenne 156 admissions à l'hôpital par jour, ce qui représente une augmentation de 23% par rapport à la période de référence précédente. Au total, 1.906 personnes sont encore hospitalisées en raison du Covid-19, dont 426 patients traités en soins intensifs et 224 reçoivent une assistance respiratoire, indique l'Institut Sciensano ce vendredi.

Ce jeudi, 170 patients corona ont été admis à l’hôpital, ce qui reste un nombre élevé. Et 152 patients ont pu quitter l’hôpital, après traitement.

Entre le 23 février et le 1er mars, 26 personnes sont décédées en moyenne par jour du virus (soit une baisse de 6,6%), portant le bilan à 22.196 décès depuis le début de la pandémie en Belgique.

Pendant la même période, 2.359 nouvelles contaminations ont été dépistées en moyenne par jour, ce qui représente une hausse de 2% par rapport à la semaine précédente. Depuis le début de la pandémie en Belgique, 780.251 cas de coronavirus ont été diagnostiqués.

Toujours entre le 23 février et le 1er mars, près de 41.300 tests en moyenne ont été effectués chaque jour (+9%). Le taux de positivité, soit la proportion de tests positifs par rapport à l'ensemble des dépistages effectués, atteint lui 6,5%.

Le 3 mars, quelque 540.256 Belges avaient reçu leur première vaccination, et 325.451 habitants avaient aussi reçu la seconde dose.

Le passage en phase 1B dans les hôpitaux reporté

L'augmentation des hospitalisations pour le Covid-19 est bien moins rapide qu'anticipé, constate un courrier qui a été adressé aux directions d'hôpitaux. C'est pourquoi le passage à la phase 1b - au cours de laquelle davantage de lits doivent réservés pour les patients traités pour le Covid-19 - est reporté d'une semaine, rapportent Het Laatste Nieuws et De Morgen ce vendredi.

Il y a une semaine, les hospitalisations pour le nouveau coronavirus remontaient, si bien que le Comité de concertation avait décidé de ne pas autoriser d'assouplissements des restrictions mises en place pour lutter contre la pandémie. A la veille du nouveau Comité de concertation de ce 5 mars, un courrier signé par le directeur médical du SPF Santé publique, Paul Pardon, par la présidente du groupe d'experts qui conseille le gouvernement (GEMS) Erika Vlieghe et l'intensiviste Geert Meyfroidt, ouvre la porte.

 "L'augmentation épidémiologique est heureusement plus lente que ce qui était craint la semaine passée", estiment-ils. "En outre, les modèles projettent que les hospitalisations dans les deux prochaines semaines reviendront à une phase de plateau." 

Bien qu'ils mettent en garde sur la fragilité de la situation, ils ont décidé de reporter d'une semaine le passage à la phase 1B dans les hôpitaux. Cette phase signifie que la moitié des lits en soins intensifs doivent être réservés aux patients Covid-19.

Pas de décès Covid-19 dans les maisons de repos en Flandre la dernière semaine

Les maisons repos en Flandre n'ont déploré aucun décès lié au nouveau coronavirus certains jours de la semaine passée, grâce à la vaccination, chose qui n'avait plus été constatée depuis des mois, rapportent ce vendredi plusieurs quotidiens flamands. 

"Le mercredi 24 février et le dimanche 28 février, aucun décès lié au Covid-19 n'a été enregistré dans les maisons de repos flamandes", affirme Joris Moonens, le porte-parole de l'Agence flamande pour les soins et la santé (Agentschap Zorg en Gezondheid). Le nombre de décès quotidiens liés à la pandémie dans toutes les maisons de repos du pays a reculé d'en moyenne 10,3 par jour, passant à 2,9 la semaine passée. 

Les décès dans ces résidences représentent désormais 21% de toutes les victimes mortelles du Covid-19, alors que fin décembre cette proportion était encore de 70%.

NVE

Les plus consultés