Pourquoi le berger malinois est-il le meilleur chien pour détecter le coronavirus ?

Quatre des six chiens que la police fédérale a formés pour détecter le coronavirus, sont des bergers malinois. Cette race de chien est très adaptée au travail et excelle désormais aussi dans la détection du virus de la Covid-19 dans les échantillons de sueur. "Ce sont des chiens polyvalents comme des décathloniens", explique l'inspecteur en chef de la police fédérale Bart Meeus sur Radio 2 Anvers.

Dans le centre de dressage de la police fédérale, six chiens ont été dressés à reconnaître le coronavirus dans des échantillons de sueur. Quatre d'entre eux sont des bergers malinois, et ce n'est pas une coïncidence. "C'est une race très complète", a expliqué Bart Meeus de la police fédérale dans "Start je dag" sur Radio 2 Antwerpen (VRT).

"Les bergers malinois sont athlétiques ce sont des chiens de travail très dévoués pour leur maître. Ils ont rarement des problèmes de santé comme beaucoup d'autres races. Ces chiens correctement dressés sont avant tout très stables et très accessibles pour nous".

Le berger malinois est très loyal et compétent. Ils le remarquent non seulement dans notre pays, mais aussi aux États-Unis où ce chien est très apprécié. "Les qualités de cette race sont appréciées dans le monde entier", déclare Bart Meeus. "Dans le passé, il n'y avait que le berger belge, mais il a ensuite été scindé en un berger de Tervuren, de Groenendael, de Laeken et Malinois. Ce dernier a un pelage brun à poils courts et semble être une race très stable".

"Ce projet est une collaboration unique entre la Défense, la Protection civile et la Police fédérale. Des chiens de différentes unités ont été entraînés avec nous", explique encore Bart Meeus. Les chiens ont tous leur propre profil. "Un chien de la protection civile a été formé à l'origine pour retrouver des personnes enfouies sous les décombres. Les autres peuvent détecter des explosifs".
 

Les plus consultés