Pour la première fois, l'enseignement néerlandophone à Bruxelles compte plus de 50.000 élèves

L'enseignement néerlandophone à Bruxelles a dépassé le cap des 50.000 élèves inscrits. C’est une première dans son histoire. En février, les écoles flamandes de la capitale ont ainsi recensé 51.350 élèves, a indiqué ce jeudi le ministre Sven Gatz devant la Commission communautaire néerlandophone (Cocon), au sein de laquelle il est chargé de l’Enseignement.

Il y a cinq ans, durant l'année scolaire 2015-2016, l'enseignement néerlandophone à Bruxelles comptait encore moins de 45.000 élèves, de la maternelle jusqu'au secondaire. Cette hausse de la population scolaire se constate à tous les niveaux, mais elle est particulièrement marquée dans le secondaire, avec 576 nouveaux élèves inscrits (+3,9%). Le ministre estime qu’il s’agit d’une augmentation globale spectaculaire.

"Le succès de l'enseignement néerlandophone est dû à plusieurs facteurs. Cela prouve en tout cas la qualité de l'enseignement dispensé par nos écoles", a commenté Sven Gatz (photo). "Nous devons cette qualité aux enseignants, aux équipes scolaires et au soutien du Centre d’enseignement bruxellois". Ce dernier a pour objectif d’apporter "un soutien additionnel à l’enseignement néerlandophone à Bruxelles dans le cadre de la création d’un environnement d’apprentissage efficace", précise son site internet.

D’après le ministre, de plus en plus de parents jugent que cette qualité, "aussi sur le plan du multilinguisme", offre à leurs enfants la meilleure garantie de succès dans l'enseignement supérieur, et puis sur le marché de l'emploi.

Le ministre Gatz estime que la qualité des infrastructures offertes dans les écoles flamandes de la capitale explique également en partie leur succès.

Les plus consultés