Radio 2

Un an après le premier confinement, Manneken Pis reçoit la combinaison de Covid boy

La symbolique statuette bruxelloise du Manneken Pis a revêtu ce jeudi à 9h une combinaison Hazmat, de chaussons d'hôpital et d'un masque FFP2, la tenue que portent les "Covid boy". Cette petite "milice sanitaire" patrouille quotidiennement dans les rues de la capitale belge, depuis cinq mois, pour redonner le sourire aux passants et un peu de gel désinfectant, tout en les encourageant à respecter les mesures sanitaires (port du masque, distanciation sociale).

"Manneken Pis se devait de marquer le coup car le 18 mars cela fera un an, jour pour jour, que la Belgique s'est confinée en raison de la pandémie de Covid-19", a expliqué l'échevine bruxelloise de la Culture, du Tourisme et des Grands Événements, Delphine Houba, dans un communiqué. "Ce sera son 1.054e costume, et le premier de 2021".

Les Covid Boys pour leur part sont fiers de voir l’un des symboles de la capitale porter leur combinaison. "Pour nous, que Manneken Pis porte ce costume est un honneur incommensurable", ont déclaré Oscar Briou et Grégoire De Vos, les deux initiateurs du projet "Covid boy".

"C'est la jeunesse qui use les moyens du corps pour sauver sa ville. Une jeunesse qui ne pisse pas par je-m'en-foutisme mais par courage ! Et si la statue la plus importante de la Ville peut faire écho à cela, nous sommes convaincus que le courage des Bruxellois restera gravé dans les mémoires. Nous sommes honorés que Manneken Pis enfile notre costume, parce que les gestes les plus petits éteignent les plus grandes tragédies".

Les deux compagnons portent leur titre de Covid boys avec fierté. "La Ville nous apprécie. Deux jeunes qui auparavant étaient tout de même un peu des perdants. Grâce au projet, nous avons retrouvé le droit chemin. C’est beau. Pour la première fois, nous nous sentons reconnus. Le Covid nous a donné une opportunité, nous sommes devenus quelqu’un".

Radio 2

Les plus consultés