Cette coiffeuse récupère les cheveux de ses clients pour les recycler et en faire des filtres à eau

Mieke Bracke, une coiffeuse pour hommes du village d'Appels, près de Termonde (Flandre orientale), récupère les cheveux coupés de ses clients pour qu’ils soient recyclés en filtres à eau. Elle travaille pour cela avec l’association Dung Dung à Bruxelles. Les filtres sont utilisés dans les collecteurs d'eaux pluviales et les cours d'eau où ils arrêtent la pollution.

Les cheveux ne se décomposent pas et ont une durée de vie très longue. Mais saviez-vous que vous pouvez également récupérer les cheveux coupés ? C'est ce qu'a découvert récemment la coiffeuse Mieke Bracke du salon de coiffure pour hommes Just 4 Men à Appels. 

Dorénavant au lieu de jeter les cheveux coupés avec les ordures, elle les récupère et les envoie dans des sacs en papier spéciaux à la société DungDung, basée à Bruxelles. Cette entreprise transforme ensuite les cheveux en filtres qui sont utilisés pour arrêter la pollution environnementale. Les cheveux ont en effet des propriétés qui permettent d'absorber les matières grasses et filtrer les résidus d'huile, dans les égouts et les cours d'eau. Les cheveux peuvent même être transformés en un traitement pour les brûlures.

Il y a beaucoup de cheveux humains qui finissent à la poubelle or est parfaitement possible de le récupérer

S'ils utilisent des cheveux humains, c'est surtout pour des raisons pratiques, estime Mieke Bracke : "Il y a beaucoup de cheveux humains qui finissent à la poubelle or il est parfaitement possible de le récupérer. Avec les poils d'animaux, c'est plus difficile." Les cheveux humains sont incroyablement résistants et ne se décomposent pas non plus, ils peuvent donc durer très longtemps.

Et la coiffeuse aura encore plus de cheveux après cette semaine, car son activité tourne à plein régime. La menace d'un nouveau confinement éventuel a dopé son activité : "En deux jours, j'ai reçu 50 réservations."
 

Filtres et pansements pour les brûlures

Patrick Janssen travaille pour la société DungDung. Cette entreprise est active dans les régions wallonne et bruxelloise et a lancé à la fin de l'année dernière un projet de collecte de cheveux humains en vue de leur recyclage. "Les cheveux sont transformés en filtres à eau. Les cheveux sont tordus en une sorte de boudin et absorbent ainsi l'huile." Mais les cheveux sont également utilisés dans le domaine médical. "Les cheveux sont composés à 95 % de kératine qui peut être utilisée pour soigner et aider à guérir les brûlures", explique Patrick Janssen. La kératine est l'un des principaux éléments constitutifs des cheveux, de la peau et des ongles.

L'entreprise qui propose des solutions et développe des projets de valorisation des déchets dans le cadre de l’économie circulaire, recueille actuellement un maximum de cheveux à traiter pendant une période d'essai allant de mai à novembre. 

"Si ces tests sont bons, alors nous espérons commencer la production au début de l'année prochaine", a-t-il déclaré. DungDung souhaite travailler avec tous les salons de coiffure de Belgiqu. Pour la Flandre, 20 salons de coiffure y participent déjà. Le recyclage des cheveux humains coupés permet d'économiser 72 kilogrammes de CO2 par an et par coiffeur.
 

Les plus consultés