foto: Radio 2

Des squelettes vieux de 2.000 retrouvent un visage au musée gallo-romain de Tongres

Des spécialistes ont reconstitué, pour la première fois en Belgique, le visage de deux personnes ayant vécu à l'époque gallo-romaine. En 2013, un cimetière romain avait été mis au jour à Tongres (province de Limbourg), permettant notamment la découverte exceptionnelle d'une tombe occupée par un adulte et deux enfants. C'est leur visage qui pourra être découvert à partir du 1er mai au musée gallo-romain de Tongres.

Les fouilles réalisées en 2013 par des archéologues néerlandais avaient permis la découverte de 15 tombes renfermant les restes de 17 personnes. Le cimetière mis au jour date de la première décennie de notre ère, soit peu de temps après la fondation de Tongres, vers 10 avant Jésus-Christ. Tongres est, à l'instar d'Arlon ou de Tournai, l'une des plus anciennes cités de notre pays.

La tombe la plus remarquable découverte il y a huit ans était celle d'un homme d'une quarantaine d'années, accompagné d'une fillette de trois ans et d'un garçon de six ans. Des analyses génétiques ont confirmé que les enfants étaient frère et soeur mais que l'adulte n'était pas de leur famille.

Le bon état des squelettes et des analyses ADN ont permis de réaliser des reconstructions des visages aussi bien de l'homme que du garçon.
 

foto: Radio 2
foto: Radio 2

Les plus consultés