BELGA

Faire des courses sur rendez-vous : quels sont les commerces concernés ?

Dès samedi 27 mars, en vertu des décisions sanitaires du Conseil de concertation de mercredi pour tenter d’endiguer la propagation du coronavirus, les métiers de contact non médicaux devront cesser leurs activités pendant quatre semaines. Les commerces considérés comme non-essentiels pourront rester ouverts, mais ils ne pourront plus accueillir leurs clients que sur rendez-vous préalable. L’émission ”De inspecteur” (Radio 2) a constaté que pareille contrainte n’est pas facile à mettre en place pour tous les commerces.

Si les coiffeurs doivent une nouvelle fois fermer leurs portes, les toiletteurs pour chiens peuvent rester ouverts, mais devront travailler uniquement sur rendez-vous. Les règles ne devraient pas changer dans les déchèteries communales, mais il est tout de même conseillé de vérifier sur le site de l’intercommunale concernée s’il devient nécessaire de prendre rendez-vous pour y passer.

La Fédération du commerce et des services Comeos déclarait mercredi soir que pour certains magasins il n’est pas possible de travailler sur rendez-vous. Des magasins indiquaient dans l’émission "De inspecteur" qu’ils ne parviendraient jamais, d’ici samedi, à mettre un système de réservation en place.

Pour rappel, les magasins essentiels restent ouverts et peuvent accueillir leurs clients sans rendez- vous. La liste n’a pas changé par rapport au confinement de novembre 2020. Quels sont ces commerces et services ? 

• magasins d’alimentation, y compris les nightshops
• magasins de produits de soins et d’hygiène
• magasins d’alimentation pour animaux
• pharmacies
• magasins de journaux et librairies
• stations-services et fournisseurs de combustibles
• magasins de télécom, sauf ceux qui ne vendent que des accessoires
• magasins de matériel médical
• magasins de bricolage
• jardineries et pépinièries
• fleuristes et magasins de plantes
• magasins de gros destinés aux professionnels. Ils ne peuvent servir que les professionnels
• magasins de détails spécialisés dans les tissus
• détaillants spécialisés dans les fils à tricoter, travaux d’aiguille et mercerie
• magasins d’articles de papèterie
• les marchés hebdomadaires peuvent aussi rester ouverts

AFP or licensors

Pour ce qui est des métiers de contact non médicaux qui doivent fermer boutique ces quatre prochaines semaines, il s’agit notamment des

• salons de beauté
• salons de pédicure non médicale
• salons de manicure
• salons de massage
• coiffeurs et barbiers
• salons de tatouage et de piercing

ROBIN UTRECHT

Les plus consultés