Les Musées royaux des Beaux-Arts ferment des salles par manque de personnel

Les Musées royaux des Beaux-Arts de Belgique (MRBAB) sont confrontés à un manque de personnel, ce qui affecte leur fonctionnement. Le Musée royal d'Art ancien (photo) - avec ses salles dédiées à Rubens, Rembrandt et Bruegel notamment - sera désormais fermé pendant six mois afin de permettre la réouverture du Musée Fin de Siècle. Les deux établissements culturels seront dorénavant ouverts en alternance chacun pendant six mois, a appris VRT NWS. La ministre flamande au Tourisme, Zuhal Demir, regrette cette fermeture.

Le manque de personnel n'est pas nouveau aux MRBAB. Il résulte des coupes budgétaires que subissent les institutions fédérales depuis 2011. Le porte-parole des MRBAB, Samir Al-Haddad, explique qu'ils ont perdu pas moins de 35 membres du personnel depuis le début de 2019. Il s'agit d'une vingtaine de gardiens, d'une douzaine d'employés du personnel d'entretien et de cinq personnes au bureau d'accueil. Ces personnes sont en fin de contrat ou partent à la retraite et sont rarement remplacées.

"En raison des mesures sanitaires Covid, nous devons maintenant déployer plus de personnel, alors que nous avons de moins en moins de personnes disponibles", indiquait Samir Al-Haddad. "Il manque actuellement 19 agents de sécurité, par exemple".

Les Musées royaux des Beaux-Arts de Belgique espèrent que le Secrétaire d'Etat chargé de la Politique scientifique, Thomas Dermine, approuvera un plan de recrutement prochainement.

D’autres musées touchés également

Le Musée royal d'Art ancien a été le premier à rouvrir en mai de l'année dernière après le premier confinement. Le Musée Fin de Siècle (photo ci-dessus) par contre n'était plus accessible depuis un an. Il le redeviendra, au prix de la fermeture de celui d’Art ancien.

Le Musée d’Art et d’Histoire (photo), dans le Parc du Cinquantenaire à Bruxelles, a également fermé récemment ses portes, en semaine. Connu notamment pour ses momies égyptiennes et ses maquettes de Rome, il n’est actuellement ouvert que les samedi et dimanche. Un choix basé sur le nombre de visiteurs en temps de crise sanitaire.

Cette institution fédérale n’a actuellement pas d’exposition temporaire pour attirer les visiteurs, mais sa direction opte néanmoins pour une diminution drastique du nombre d’heures d’ouverture alors qu’il gère l’une des plus grandes collections muséales du pays.

usage worldwide

La ministre flamande au Tourisme Zuhal Demir (photo) - qui a par le passé été compétente au niveau fédéral pour les Musées royaux des Beaux-Arts de Belgique - a investi via Toerisme Vlaanderen dans la rénovation de la salle Bruegel. Elle regrette donc la décision du musée. "Le coronavirus a pratiquement tué le tourisme international. Nous devons donc mettre en valeur tous nos atouts pour attirer les visiteurs en Flandre, dès que cela sera à nouveau possible. Avec nos maîtres flamands, nous avons de l’or en main. A Gand, on vient tout juste d’inaugurer un centre de visiteurs dédié à l’Agneau Mystique de Van Eyck. Cela va attirer les amateurs d’art en Flandre", estime Zuhal Demir.

Etant donné que le Musée royal des Beaux-Arts d’Anvers est actuellement fermé pour d’importants travaux de rénovation, il n’y a momentanément plus de grand musée où l’on puisse admirer des retables de Rubens. Mais cette situation dépasse de loin les seuls maitres flamands.

Les plus consultés