Une "blanchisserie" de cocaïne découverte à Arendonk

Pour la première fois en Belgique, une "blanchisserie" de cocaïne - où la drogue est lavée de marchandises puis recompressée en blocs - a été découverte dans un bâtiment situé dans la commune anversoise d'Arendonk (photo). C’est ce qu’a indiqué ce vendredi le parquet d'Anvers.

Au cours de l'intervention, la police a également intercepté 51 kilos de cocaïne. A la suite de l'opération, 11 personnes ont été interpellées. Selon le procureur général, elles seront déférées devant un juge d'instruction de Turnhout.

On ne connaît pas encore le rôle exact qu'aurait pu jouer chacun des suspects. Le procureur général qualifie actuellement les faits d'infractions à la législation sur les stupéfiants en association et en organisation criminelle.

Le laboratoire technique, le Clan Lab Response Unit (CRU) de la police fédérale et le NICC (National Institute for Criminalistics and Criminology) se sont rendus sur place ce vendredi pour analyser les lieux.

Les plus consultés