Alexander De Croo reste prudent face aux échéances des 19 avril et 1er mai 

Le Premier ministre Alexander De Croo (Open VLD) est resté prudent, dimanche, sur les échéances fixées pour les assouplissements des mesures tels que la réouverture des écoles le 19 avril et de l'horeca le 1er mai prochain. "J’aimerais vraiment pouvoir donner un peu de perspective, mais donner de faux espoirs est, à mes yeux, bien plus grave", a-t-il déclaré lors de l’émission dominicale de la VRT, "de Zevende Dag". Ces objectifs restent dans le viseur, mais leur concrétisation dépendra de la hauteur du risque médical qui y sera associé, a-t-il indiqué. 

Alexander De Croo s’est montré plein d’espoir quant à la réouverture des écoles après les vacances de Pâques. "L’objectif de tous les gouvernements du pays est de laisser l’enseignement avoir lieu dès le 19 avril", a-t-il expliqué.

Le Premier ministre est toutefois resté bien plus prudent concernant l’assouplissement des mesures dans les commerces, en vigueur jusqu’au 26 avril au moins. "Nous ferons une évaluation, tous ensemble, pour voir où nous en sommes entre temps. Si vous tentez d’obtenir une date, écrite noir sur blanc sur papier : dans une crise comme celle-ci, ce n’est pas possible. Je pense que tout le monde le comprend", a souligné Alexander De Croo, ajoutant qu’il ne voulait pas donner de faux espoirs aux gens.

Vers une autorisation des voyages cet été ?

"L'été sera mieux que le printemps", a néanmoins soutenu le Premier ministre sur le plateau de "C'est pas tous les jours dimanche" (RTL), précisant que tout était entrepris pour autoriser les voyages en Europe d'ici les grandes vacances, notamment à l'aide des certificats de vaccination en préparation à l'échelle européenne.

Le Premier ministre n’a pas osé garantir que les "importantes" échéances, notamment celle du 1er mai pour l’horeca, seront respectées. Il n'a pas nié que la semaine écoulée avait donné lieu à des discussions au 16 rue de la Loi, mais que les décisions prises par son gouvernement ont été défendues collectivement par les ministres qui le composent. Il s'est aussi dit conforté par l'appui d'une majorité des gens "qui pensent que des mesures temporaires étaient nécessaires".

AlexanderDe Croo a encore indiqué que la prochaine réunion du Comité de concertation devrait avoir lieu en vue de l'échéance du 19 avril.

Les plus consultés