2021 Getty Images

Gand-Wevelgem : van Aert l’emporte au sprint et s'offre dans la foulée sa 1ère grande classique belge

Wout van Aert a remporté dimanche la 83e édition de Gand-Wevelgem (WorldTour). Le coureur de Jumbo-Visma s'est imposé après 248 km de course en se montrant le plus rapide d'un groupe de sept coureurs. Le Sportif belge de l'année a devancé trois Italiens, le champion d'Europe Giacomo Nizzolo (Qhubeka ASSOS), Matteo Trentin (UAE-Team Emirates) et Sonny Colbrelli (Bahrain-Victorious). L'Australien Michael Matthews (BikeExchange) complète le top-cinq.

En plus d'acter les forfaits de Trek-Segafredo, l'équipe du dernier vainqueur Mads Pedersen et du lauréat de Milan-Sanremo Jasper Stuyven, samedi soir et de BORA-hansgrohe dimanche matin après des cas de Covid-19, les organisateurs devaient modifier la fin de parcours en raison d'un incendie dans le zoning industriel de Menin, les cinq derniers kilomètres se trouvant remplacés par un circuit alternatif.

Stefan Bisseger (EF Education Nippo), Daniel Arroyave (EF Education Nippo), Laurenz Rex (Bingoal WB) et Christophe Noppe (Arkéa Samsic) partaient à l'aventure après une dizaine de kilomètres, rejoints plus tard par Yevgeniy Fedorov (Astana Premier Tech). Noppe ne pouvait tenir le rythme et rentrait dans le peloton.

Quatre hommes restaient donc devant, creusant rapidement l'écart jusqu'à une dizaine de minutes. Après 70 km, des bordures se formaient dans le peloton, divisant le groupe en deux parties. L'écart dans Les Moëres atteignait les deux minutes entre les deux morceaux du peloton.

Le premier groupe revenait sur les échappés à 145 km de l'arrivée. D'autres cassures survenaient dans le premier peloton. A la sortie des trois 'plugstreets', un groupe d'une vingtaine de coureurs, dont Wout van Aert, Sam Bennett (Deceuninck-Quick Step), Matthews, Nizzolo, Trentin, Stefan Küng (Groupama-FDK), Danny van Poppel (Intermarché-Wanty-Gobert), Colbrelli et Timothy Dupont (Bingoal WB) constituaient les noms principaux, comptait une minute d'avance sur le reste du peloton.

A 55 km de l'arrivée, sur le Mont Kemmel, Nathan Van Hooydonck, équipier de Van Aert, accélérait l'allure. Seuls Matthews, Colbrelli, Trentin, Bennett, Nizzolo, Van Poppel et Küng pouvaient suivre le duo de Jumbo-Visma.

A 17 km de l'arrivée, une nouvelle accélération de Van Hooydonck éliminait Bennett et Van Poppel. Sept coureurs se disputaient donc la victoire au sprint. Van Aert émergeait pour décrocher la 20e victoire de sa carrière, la troisième de la saison après deux étapes de Tirreno-Adriatico.

C'est le premier succès de Van Aert dans une grande classique en Belgique, où il avait remporté jusqu'ici une étape du Tour de Belgique, la Schaal Sels, le Tour du Limbourg, la Bruges Cycling Classic, le Grand Prix Cerami et le championnat national du contre-la-montre à deux reprises. Il laissait derrière lui les trois Italiens, Nizzolo, Trentin et Colbrelli, Matthews prenant la cinquième place.

Van Aert succède au palmarès à Mads Pedersen, absent cette année en raison du forfait de la formation Trek-Segafredo samedi soir après deux cas de coronavirus au sein de l'équipe.

VKA
NVE
NVE

Les plus consultés