Le parc Mini-Europe de Bruxelles rouvre ses portes ce lundi

Le parc Mini-Europe, situé au pied de l'Atomium à Bruxelles, est à nouveau accessible au public ce lundi. Après une année difficile, le parc compte surtout sur la venue des touristes belges dans les prochaines semaines. Outre la crise sanitaire, le parc Mini-Europe a évité une fermeture définitive à la fin de l’année dernière.

Il a fallu du temps, mais ce lundi Mini-Europe a rouverts ses portes. Le parc qui offre aux visiteurs une balade entre la version miniature des principaux monuments célèbres des pays européen comme la Tour Eiffel et la Grand-Place de Bruxelles aura connu une année 2020 difficile. "Nous sommes ravis de pouvoir enfin rouvrir nos portes", déclare son directeur Thierry Meeùs. "L'année dernière a été un véritable désastre pour nous. Nous n'avons pratiquement pas vu de visiteurs, seulement 16 % du nombre habituel. Et avec cette fermeture qui planait au-dessus de nos têtes, c'était dur pour tout le monde. Mais quoi qu'il en soit, nous pouvons recommencer et le personnel et moi sommes impatients de le faire."

La crise du coronavirus et l'arrêt brutal du tourisme international à Bruxelles ont durement affecté le parc qui a enregistré une chute de 84% du nombre de visiteurs. En septembre dernier, faute d'accord d'une prolongation de contrat avec Brussels Expo, Mini-Europe avait d'ailleurs annoncé son intention de fermer ses portes fin décembre et le lancement d'une procédure de licenciement collectif pour les 80 membres du personnel (30 équivalents temps plein).

En janvier, Mini-Europe, le promoteur Europea et Brussels Expo ont finalement annoncé un accord pour prolonger l'exploitation du parc sur le plateau du Heysel jusqu'à son intégration au sein du projet NEO-Europea.

Le parc veut désormais attirer un public plus large avec son "musée interactif en extérieur". Son directeur Thierry Meeus souhaite "convaincre les Belges que visiter une attraction bruxelloise peut être aussi sûr et fun que visiter un parc en Ardennes ou à la côte" en cette période de crise sanitaire.

Comme les voyages non essentiels à l'étranger sont interdits actuellement, une balade à Mini-Europe peut constituer un dépaysement.

A partir de fin juin, le parc proposera deux nouvelles attractions: le siècle des Lumières, avec une présentation animée de grandes figures de l'époque, et la place de l'Etoile à Paris ainsi que son Arc de Triomphe avec un nouveau concept paysager.

De nouveaux investissements et d'autres rénovations seront programmées chaque année, ajoute la direction.

 

Chargement lecteur vidéo ...

Les plus consultés