La justice tente d’identifier les organisateurs de "La Boum" à Ixelles

Le parquet de Bruxelles a annoncé ce mercredi avoir ouvert une enquête pour identifier les organisateurs de "La Boum", une fausse fête prévue le 1er avril au Bois de la Cambre, dans la commune bruxelloise d’Ixelles. Les organisateurs ont déclaré sur le réseau social Facebook qu’il s’agit d'un canular dont le but est de tourner en dérision certaines mesures édictées dans le cadre de la pandémie de coronavirus, notamment l'interdiction de se rassembler. Pour le parquet, ces annonces de faux événements risquent d'engendrer de réels rassemblements de nombreuses personnes. Il met donc en garde.

"Il s'agit, comme l'a déjà rappelé la zone de police de Bruxelles-Capitale/Ixelles, d'un faux événement. Il en va de même de l'événement prétendument organisé ce vendredi 2 avril au parc du Cinquantenaire", a expliqué le parquet.

"Vu les risques engendrés par des grands rassemblements, dans le contexte de la crise sanitaire actuelle, les services de police seront présents sur place, pour gérer la situation et constater d'éventuelles infractions", ont prévenu le parquet et le bourgmestre de la Ville de Bruxelles, Philippe Close.

Le parquet de Bruxelles rappelle à cet égard que toute personne présente lors d'un tel événement, qui ne respecterait pas les mesures sanitaires, pourra être poursuivie conformément aux directives de politique criminelle en vigueur. "Par ailleurs, une enquête a en outre été ouverte afin d'identifier les organisateurs de ces faux événements", a-t-il ajouté.

Les plus consultés