Yorick Jansens

Les Diables battent la Biélorussie avec un festival de buts

La Belgique s'est largement imposée par 8-0, mardi soir à Louvain, contre la Biélorussie à l'occasion de la 3e journée des qualifications à la Coupe du monde 2022 de football au Qatar. Hans Vanaken, Leandro Trossard et Dennis Praet ont marqué leur premier but avec les Diables Rouges. Au classement du groupe E, la Belgique compte désormais 7 points.

Roberto Martinez avait dit vouloir injecter du sang neuf pour le dernier volet de ce triptyque printanier. L’entraineur national a tenu parole en changeant pas moins de 8 joueurs par rapport au partage à Prague (1-1) samedi, conservant uniquement ses trois défenseurs centraux Toby Alderweireld, Jason Denayer et Jan Vertonghen.

Les Diables ont parfaitement entamé ce premier duel de l'histoire entre Belges et Biélorusses. Dès la 5e minute, Michy Batshuayi, très bien servi par Dennis Praet, a contraint Aleksandr Gutor à un arrêt réflexe. Ce n'était que partie remise pour l'attaquant de Crystal Palace. Sur une belle combinaison avec Jérémy Doku, il a ouvert le score d'une puissante frappe sous la barre (1-0, 14e minute). Dans la foulée, un centre de Thomas Meunier a trouvé Hans Vanaken, buteur pour la première fois chez les Diables, d'une volée de près (2-0, 17e minute de jeu).

Supérieurs dans tous les domaines contre la 88e nation au classement FIFA, les Belges ont vu un autre joueur lancer son compteur sur la scène internationale. Profitant des largesses de la défense visiteuse, Leandro Trossard, aux abords du grand rectangle, a envoyé une puissante frappe croisée dans la lucarne (3-0, 38e). Après trois buts sur des attaques placées, les joueurs de Martinez ont converti leur première véritable contre-attaque. A la récupération, Dennis Praet a parfaitement lancé Doku. Il a effacé le dernier défenseur avant de faire trembler les filets louvanistes (4-0, 42e).

Ce fut décidément un soir de premières. A l'assist juste avant la pause, Praet a lui aussi ouvert son compteur d'un tir aussi lointain que puissant (5-0, 49e). Dedryck Boyata, monté à la mi-temps pour Jason Denayer, a provoqué la première occasion biélorusse. Coupable d'une perte de balle, il a permis à Yuri Kendysh d'être le premier à tirer vers le but de Mignolet (54e). A peinte monté au jeu, Christian Benteke a prouvé qu'il était en confiance. Sur un bon centre d'Alderweireld, il a fait parler sa technique en marquant d'une reprise de volée (6-0, 70e).

Présent à la récupération, Trossard a enfoncé le clou. Trouvé par Doku, il a glissé le ballon entre les jambes de Gutor, abandonné par son arrière-garde (7-0, 76e). Monté au jeu, Adnan Januzaj, qui n'avait plus joué depuis septembre 2019 avec l'équipe nationale, a offert le doublé à Vanaken (8-0, 89e).

Dans l'autre match du groupe, le Pays de Galles s'est imposé 1-0 contre la Tchéquie. Les Belges sont en tête avec 7 points devant les Tchèques (4) et les Gallois (3). La Biélorussie (3) et l'Estonie (0) ferment la marche.

Les Diables mettront en suspens les qualifications vers le Mondial l'espace de quelques mois. En effet, le prochain rendez-vous de l'équipe nationale n'est autre que l'Euro. À l'heure actuelle, un match de préparation est prévu contre la Croatie le 6 juin avant de défier la Russie, le Danemark et la Finlande en phase de groupe du rendez-vous continental, repoussé d'un an en raison de la crise sanitaire.

Yorick Jansens

Les plus consultés