La procession à cheval de Hakendover annulée cette année encore

La crise sanitaire du coronavirus aura eu raison, cette année encore, de la procession du Divin Rédempteur, célébrée le lundi de Pâques avec des cavaliers dans la commune de Hakendover rattachée à Tirlemont, en Brabant flamand. La procession passe à travers les prairies et les champs ensemencés qui, malgré le piétinement de la foule, produisent de belles récoltes. L’organisation promet une édition spéciale pour 2022.

La tradition veut que Hakendover se remplisse le lundi de Pâques de milliers de pèlerins qui assistent à la procession internationale de chevaux. Avec leurs cavaliers ces derniers montent au galop la montagne de Tirlemont et traversent les champs pour les rendre plus fertiles. Mais les chevaux restent à l’écurie ce lundi, à cause du coronavirus.

"Il fait tellement calme aujourd’hui", remarquait Liesbeth Vanhelmont, qui fait partie du comité organisateur de l’événement. "Normalement, le village est plein de vie ce lundi, mais la joie de la fête n’est pas au rendez-vous".

"Nous avons demandé aux habitants de sortir leur drapeau pascal, et de sortir à 11h sur le pas de leur porte pour boire un verre. Dans le respect des règles sanitaires. Ceux qui commandaient un repas à emporter au restaurant local recevaient une tête de cheval en chocolat. Cela permet au moins de garder un lien entre les habitants", concluait Vanhelmont.

Les organisateurs espèrent que l’édition 2022 pourra avoir lieu. Ils songent aussi à introduire un dossier pour que la procession soit reconnue comme patrimoine culturel de la Flandre.

Les plus consultés