La liste de réserve pour un vaccin prise d’assaut dès les premières heures

La plateforme QVAX.be, lancée ce mardi et qui permet aux citoyens qui le désirent de se placer sur une liste de réservistes pour un vaccin contre le coronavirus, a été prise d'assaut. Toute la matinée, les candidats ont dû attendre plus d'une heure en moyenne pour pouvoir s'inscrire. Vers 13h, quelque 70.000 personnes étaient enregistrées et entre 10.000 et 12.000 supplémentaires se sont inscrites chaque heure, indiquait le responsable IT de la plateforme. Une fois inscrites, ces personnes pourront éventuellement être appelées en dernière minute pour se faire vacciner s’il reste des vaccins non utilisés dans un centre de vaccination. Comment fonctionne la liste nationale, et est-on assuré de recevoir un vaccin plus tôt si on est repris sur cette liste ?

"Il y a beaucoup d'intérêt de la part de la population à se faire vacciner plus rapidement, mais le nombre de vaccins excédentaires est limité car la plupart des gens viennent au centre de vaccination sur rendez-vous", a prévenu le professeur Jan De Maeseneer de la Task Force Vaccination ce mlardi matin sur Radio1 (VRT). Par ailleurs, pendant une phase-test, il n'y a que deux communes en Flandre (Roulers et Deinze) qui pourront faire appel à des réservistes de la liste nationale si elles disposent de vaccins excédentaires.

D'autres centres de vaccination flamands ont une liste de réserve locale. En Wallonie, la liste nationale sera immédiatement utilisée dans les 9 grands centres de vaccination. Dans cette Région, les citoyens ne sont pas liés aussi strictement qu’en Flandre à un centre qui leur est imposé. Bruxelles utilisera sa propre plateforme Doctena.

A l'avenir, l'utilisation de la liste de réserve centrale pourrait être étendue à d’autres centres en Flandre, indique Jan De Maeseneer. Les appels de la liste de la réserve centrale seront toujours dirigés vers le groupe actuellement en cours de vaccination, soit les 65 ans et plus pour l’instant. Il n’est donc pas certain d’obtenir une vaccination plus rapidement si l’on s’est inscrit sur la liste d’attente.

Comment s’inscrire ?

Le nouvel outil QVAX a été développé afin d'utiliser chaque dose de vaccin disponible alors que quotidiennement, dans chaque centre, certaines injections ne sont pas utilisées à la suite d'annulations de dernière minute ou de personnes qui ne se sont pas présentées.

Concrètement, les personnes volontaires à la vaccination de plus de 18 ans peuvent s'inscrire dès ce mardi sur le site www.qvax.be. Plusieurs informations sont requises, parmi lesquelles le numéro de registre national, ainsi que les disponibilités des candidats. Ils doivent ainsi indiquer quels jours (ou demi-jours) ils sont disponibles pour recevoir un vaccin et via quel canal ils peuvent être contactés (de préférence via sms). Ces indications peuvent être réactualisées au fil des jours.

La personne est contactée par son centre de vaccination lorsqu'une possibilité de se faire vacciner en dernière minute se présente. Le système demande une certaine réactivité puisque sans réponse de la personne convoquée dans la demi-heure, l'invitation à se faire vacciner est envoyée à quelqu'un d'autre.

A noter qu’un candidat "réserviste" ne sera appelé que quand c’est au tour des citoyens de sa catégorie d’âge à se faire vacciner. Un citoyen de 20 ans peut donc s’inscrire dès à présent sur la liste générale ou le cas échéant de sa commune, mais il ne sera appelé pour un vaccin de dernière minute que quand tous les groupes prioritaires auront été vaccinés. Un réserviste ne pourra donc pas dépasser d’autres citoyens plus prioritaires.

Toute la matinée, le temps d'attente pour les inscriptions sur la liste de réservistes a été long.

Les plus consultés