Chargement lecteur vidéo ...

Le cap des mille lits bientôt atteint aux soins intensifs

"Les chiffres récents font apparaitre quelques tendances positives encourageantes mais, en même temps, nous sommes en passe de passer bientôt le cap des 1.000 lits en soins intensifs", déclarait ce mardi le porte-parole interfédéral Covid-19 Steven Van Gucht lors de la conférence de presse quotidienne du Centre de crise et de l'Institut de santé publique Sciensano. "Nous observons donc des tendances positive,s mais elles sont fragiles et peuvent disparaitre à tout instant. Cela montre bien que c'est grâce à des efforts communs que nous pouvons mettre un terme à cette troisième vague", estime le virologue.

Pour le troisième jour consécutif, les contaminations diminuent et cette diminution va probablement se poursuivre les prochains jours, a estimé Steven Van Gucht. La tendance à la baisse est constatée dans toutes les Régions (-18% à Bruxelles, -12% en Flandre, -5% en Wallonie). Dans l'est du pays, on enregistre en revanche toujours des chiffres en hausse (+8% dans les provinces de Liège et de Luxembourg et +2% dans le Limbourg).

Le recul des contaminations est principalement constaté chez les enfants (-33%) et adolescents (-24%), une diminution à imputer à la baisse du nombre de tests pour ces tranches d'âge en raison de la fermeture des écoles. A l'inverse, c'est chez les personnes de 40 ans que l'on constate le plus de contaminations.

Les hospitalisations continuent, elles, à augmenter mais à un rythme moins soutenu. "Ces 3 derniers jours, le nombre moyen d'hospitalisations semble se stabiliser. Espérons que ce soit là un signe avant-coureur d'une baisse des hospitalisations", indique Steven Van Gucht.

Les soins intensifs traitent 865 malades, un chiffre qui ne cesse en revanche d'augmenter. "Au rythme actuel, nous aurons atteint le seuil des 1.000 patients aux soins intensifs dans une semaine", estime le porte-parole interfédéral.

Les plus consultés