L’action des douaniers à Brussels Airport touche surtout les vols de fret

Les douaniers mènent depuis ce mercredi matin des actions de zèle à l’aéroport international de Zaventem. L'impact de ces actions devrait se faire ressentir principalement sur les vols de fret à l'arrivée, car il y a beaucoup moins de vols passagers en raison de la pandémie de coronavirus et l'interdiction des voyages non-essentiels.

Les premiers passagers ont atterri vers 8h, selon Ihsane Chioua Lekhli, la porte-parole de l'aéroport, et il reste à savoir de quelle teneur seront les contrôles. "Nous avons pris des mesures comme des poteaux pour déterminer les files d'attente", expliquait la porte-parole. Selon elle, il n'y a pas eu de problèmes pour les vols de fret en matinée. "C'est un jour normal pour le cargo, cela signifie une soixantaine de vols en moyenne", précisait Ihsane Chioua Lekhli.

Les syndicats prévoient de contrôler le fret administrativement et physiquement. Les livraisons liées à la lutte contre le coronavirus comme des masques ou vaccins seront épargnées par les contrôles. "Ce ne serait pas socialement responsable", a déclaré Johan Lippens d'ACV Services publics.

Priorité pour la vaccination

Les représentants du personnel réclament notamment des engagements supplémentaires pour faire face à l'augmentation des missions, comme la lutte contre le terrorisme, les contrôles dans le cadre du Brexit, les contrôles sur les déplacements non-essentiels de citoyens, l’opération Sky ECC contre la criminalité organisée au port anversois.

Les douaniers demandent aussi à être considérés comme prioritaires pour la vaccination contre le coronavirus, tout comme le sont déjà les agents de police avec lesquels ils travaillent en étroite collaboration pour nombre de missions.

Luc Martony du front commun syndical rappelle que les douaniers sont tout autant que les policiers en contact avec les passagers, mais pas considérés comme prioritaires pour la vaccination. "Ce que le personnel juge très injuste".

Les plus consultés