Les files d’attente sur la plateforme Qvax sont presque résorbées

Ce mercredi vers 8h du matin, on ne constatait pratiquement plus de file d'attente sur la plateforme Qvax qui permet à la population de se placer dans une liste de réservistes pour un vaccin contre le coronavirus. L'enregistrement est presque immédiat, alors que mardi la plateforme a été prise d’assaut dès les premières minutes et le temps d’attente a dépassé presque constamment une heure.

Mardi, plus de 600.000 Belges s'étaient rués sur la plateforme et avaient dû prendre leur mal en patience, parfois pendant des heures. Nombre d'entre eux avaient d'ailleurs posté des messages sur les réseaux sociaux, fulminant contre des "problèmes techniques". Mais c’est par dizaines de milliers qu’ils tentaient de s’inscrire.

Le nouvel outil Qvax a été développé afin d'utiliser chaque dose de vaccin disponible alors que quotidiennement, dans chaque centre de vaccination, certaines injections ne sont pas utilisées à la suite d'annulations de dernière minute notamment. Concrètement, les personnes volontaires à la vaccination de plus de 18 ans peuvent s'inscrire sur le site www.qvax.be.

Plusieurs informations sont requises, parmi lesquelles le numéro de registre national, ainsi que les disponibilités des candidats pour aller recevoir un vaccin. Cette donnée peut néanmoins être mise à jour régulièrement par les candidats.

Pour rappel, ces personnes seront appelées non sur base du moment où elles se sont inscrites, mais bien selon les critères de priorité comme l'âge et les comorbidités. Le principe du "premier arrivé, premier servi" ne vaut donc en aucune manière dans ce processus. Il n’est pas possible pour un candidat "réserviste" de passer ainsi devant une personne considérée comme davantage prioritaire.

D’après le quotidien Le Soir, il y aurait néanmoins 500 à 1.000 doses "restantes" quotidiennement, pour les "rappelables" inscrits sur Qvax.

Les plus consultés