Près de 900 patients Covid admis aux soins intensifs

Plus de 3.000 personnes infectées par le coronavirus étaient soignées à l'hôpital mardi, dont 893 aux soins intensifs, indique l’Institut de santé publique Sciensano ce mercredi. La moyenne sur sept jours du nombre de nouveaux cas continue toutefois à baisser (-12%) et le taux de reproduction du virus repasse sous la barre de 1.

Entre le 31 mars et le 6 avril, 256 malades ont été admis à l'hôpital en moyenne chaque jour en raison de leur contamination au coronavirus. Cet indicateur est en hausse de 4% par rapport à la période de sept jours précédente. Les hôpitaux soignent 3.167 patients. La barre des 3.000 personnes hospitalisées avait été dépassée vendredi, mais l'occupation des hôpitaux avait baissé ensuite à la faveur du week-end prolongé.

Les soins intensifs traitent 893 malades, un chiffre qui ne cesse d'augmenter. Parmi ces patients, 497 reçoivent une assistance respiratoire. Mardi, 235 personnes ont été admises à l’hôpital avec des symptômes du Covid-19, tandis que 208 patients pouvaient le quitter, après traitement.

Le nombre de décès augmente à nouveau. Entre le 28 mars et le 3 avril, 35 personnes ont succombé au Covid-19 chaque jour, ce qui représente une augmentation de 27,4%. Le coronavirus a emporté 23.247 victimes depuis le début de l'épidémie.

La bonne nouvelle réside dans le nombre de nouveaux cas. Entre le 28 mars et le 3 avril, 4.267 infections ont été enregistrés en moyenne par jour, ce qui représente une baisse de 12% par rapport à la période de référence précédente. Depuis le début de l'épidémie, 904.673 contaminations ont été comptabilisées en Belgique.

Entre le 27 mars et le 2 avril, une moyenne quotidienne de 59.700 tests ont été effectués. Soit 13% de moins que la semaine précédente. Le taux de positivité, soit la proportion de tests positifs par rapport à l'ensemble des dépistages effectués, s'établit à 8%.

L'incidence, qui renseigne le nombre de cas pour 100.000 habitants, atteint 553,7 sur 14 jours. Le taux de reproduction du virus est estimé à 0,98. Lorsqu'il est supérieur à 1, on considère que l'épidémie se renforce.

Plus d'1,5 million de personnes ont reçu une première dose de vaccin (16,6% de la population adulte) et près de 574.000 une seconde injection (6,2% des 18 ans et plus).

Les plus consultés