Chargement lecteur vidéo ...

Brexit : les entreprises flamandes enregistrent une chute de 6% de leur chiffre d’affaires

Cent jours après l’entrée en vigueur du Brexit, les entreprises flamandes constatent une baisse de 6% de leurs exportations vers le Royaume-Uni. Cette exportation leur coûte en outre 5% plus cher, indique une étude menée par le réseau des entreprises flamandes Voka. L’organisation patronale réclame une gestion administrative améliorée de tous les documents nécessaires pour voyager vers le Royaume-Uni, d’autant plus qu’elle estime que l’impact du Brexit ne s’est pas encore réellement fait sentir.

Le Voka a mené son enquête auprès de 150 entreprises flamandes qui font du commerce avec le Royaume-Uni. En raison de l’augmentation des coûts d’environ 4,8%, quelque 10% des entreprises concernées indiquent vouloir réduire leurs activités de l’autre côté de La Manche. Et 19% des entreprises ne vont pas accroître leurs activités au Royaume-Uni pour les mêmes raisons.

D’après Hans Maertens, administrateur-délégué du Voka, les formalités de douane mais aussi les nouvelles obligations et les impositions à l’importation engendrent l’augmentation des coûts pour les entreprises flamandes. "Après 100 jours, les conséquences négatives du Brexit se font déjà sentir, mais ce n’est qu’un début", met en garde Maertens.

"Les Britanniques n’effectuent actuellement pas encore de grands contrôles sur les exportations. Ils ne sont pas encore prêts pour le Brexit. Ce dernier est annoncé pour le 1er octobre. Mais à côté de cela, ils vont imposer une série de formalités de douane aux importations de marchandises européennes, ce qui découragera l’exportation de marchandises de nos régions vers le Royaume-Uni. Le Brexit doit donc encore commencer", concluait Hans Maertens (photo archives) au micro de VRT NWS.

Les plus consultés