Naissance du premier lémur noir au zoo de Planckendael

C’est une première pour le parc animalier de Malines. Le jeune animal, né tout récemment, est constamment agrippé à sa mère pendant les premières semaines, empêchant les soigneurs de déterminer son sexe.

Les visiteurs du zoo de Planckendael peuvent déjà observer le primate, s'ils arrivent à le distinguer. "Les deux premières semaines, il s'accroche à la fourrure de sa mère", explique une soigneuse. "Mais il ne tardera pas à grimper sur son dos, avant de commencer à explorer son environnement."

Le petit de la mère Kimmie et du père Oreo répondra à un nom commençant par "W", comme tous les animaux nés au Zoo Planckendael cette année. Mais il faudra d'abord déterminer le sexe de l'animal. Pour l'instant, il est de couleur cuivre, ce qui pourrait indiquer qu'il s'agit d'une femelle, puisque les mâles sont noirs. La fourrure des jeunes lémurs noirs peut néanmoins encore changer de couleur durant les huit premières semaines de leur vie.

Le zoo de Planckendael participe au programme international d'élevage du lémur noir. À l'état sauvage, cette espèce ne se trouve que sur l'île de Madagascar et sur quelques petites îles voisines, comme tous les lémuriens. Leur survie y est cependant gravement menacée, notamment à cause de l'exploitation forestière, du braconnage et du commerce illégal.

Les plus consultés