Un jeune homme se tue en tombant d’une fenêtre lors d’une fête illégale

Un homme de 21 ans originaire de Deurne est décédé samedi soir après avoir chuté de la fenêtre d'un hôtel dans le centre d'Anvers, a indiqué ce dimanche matin le parquet. Le jeune homme tentait d'échapper à un contrôle de police pendant une fête illégale. Le bourgmestre d’Anvers, Bart De Wever, s’est dit choqué par le tragique accident.

La police est intervenue aux alentours de 4h du matin, dans la nuit de samedi à dimanche, dans un hôtel de la Meistraat à Anvers après plusieurs appels pour nuisance sonore dans une chambre située au dernier étage de l'établissement, a indiqué le parquet. Le personnel de l'hôtel avait préalablement tenté d'interpeller les clients, mais en vain.

Lorsque la police est arrivée, les huit personnes présentes ont tenté de se cacher. Un jeune homme, originaire de Deurne, s'est faufilé par la fenêtre et est tombé du quatrième étage. Les inspecteurs de police présents ont tenté de réanimer la victime avant l'arrivée des services de secours, mais elle est décédée.

Un service d'aide aux victimes a été proposé aux personnes présentes lors de l'incident. Policiers, personnel et clients de l’hôtel étaient en état de choc. Le parquet va désigner un juge d'instruction afin de faire la lumière sur les circonstances exactes du décès.

Chargement lecteur vidéo ...

"Ce décès nous confronte aux conséquences douloureuses d’un long confinement"

"Je suis choqué par la mort d’un jeune Anversois cette nuit", a réagi le bourgmestre Bart De Wever (N-VA). "J’adresse mes condoléances à la famille et aux proches de la victime. Une enquête judiciaire a été ouverte".

Le bourgmestre constate que depuis le début des contrôles sévères de fêtes illégales, des participants tentent de se soustraire aux interventions de la police. "Les services d’ordre agissent dans l’intérêt général et sont là pour aider quand c’est nécessaire", précisait De Wever (photo).

"Le personnel de la police dans tout le pays a prouvé, au cours de l’année écoulée, qu’il effectue de manière professionnelle et intègre sa mission difficile dans des circonstances exceptionnelles. Mais le décès d’un si jeune homme nous confronte aux conséquences douloureuses de longues périodes de confinement, notamment sur la santé mentale. Et en particulier celle des jeunes. J’espère que nous pourrons mener à ce sujet un débat de société, en toute sérénité".

Les plus consultés