A Anvers, le prestigieux Palais du Meir rouvre temporairement ses portes au public

Le Palais du Meir à Anvers sera rouvert au public, pour la première fois en huit ans, à partir de mardi. Jusqu'au 9 mai, les visiteurs pourront admirer, par groupe de maximum quatre personnes, le mobilier d'origine, en partie choisi par Napoléon. Tous les billets d'entrée sont déjà écoulés mais une prolongation de plusieurs semaines est envisagée, a fait savoir l'organisation patrimoniale Herita, qui gère le palais.

L'imposant palais a été conçu en 1745 pour le riche entrepreneur Johan van Susteren, avant de devenir la propriété de Napoléon Ier au début du 19e siècle, puis du roi des Pays-Bas Guillaume Ier, puis de la famille royale belge. Fin des années 60, cette dernière a fait don du palais à l'État pour en faire une institution culturelle.

"Peu de gens savent quelle splendeur incroyable se cache derrière ces façades", souligne Matthias Francken, directeur général d'Herita.

"Ces dernières années, les lieux ont été principalement utilisés pour la location, les mariages et autres et n'ont pas été ouverts dans un contexte muséal. Une ouverture complète et permanente nécessiterait beaucoup de personnel en raison du mobilier fragile d'origine, mais en ces temps de 'corona', nous voulons faire l'effort de l'ouvrir maintenant, avec l'aide de bénévoles", poursuit le directeur général. "Tout était complet en cinq jours. Nous évaluons s'il est possible de prolonger", a-t-il ajouté.  

Les plus consultés