Toutes les écoles flamandes rouvriront leurs portes après les vacances de Pâques

Le secteur de l’enseignement flamand et le ministre en charge, Ben Weyts (N-VA), se sont mis d’accord ce lundi sur la réouverture de toutes les écoles du nord du pays le lundi 19 avril. Pour les classes du deuxième et troisième degrés du secondaire, le système d’enseignement en ligne à mi-temps reste cependant de mise. Certaines mesures seront par ailleurs assouplies, mais le port du masque demeure obligatoire pour les élèves de 5ème et 6ème primaire. 

Pour ce troisième trimestre, les écoles rouvrent de la même façon qu'elles avaient fermé au deuxième trimestre avant les vacances. Concrètement, l’enseignement primaire et le premier degré du secondaire accueilleront dès lundi prochain les élèves à plein temps. Les autres classes du secondaire suivront les cours en ligne à mi-temps.

Les écoles de l’enseignement spécial secondaire et de l'enseignement professionnel à temps partiel accueilleront, elles aussi, les élèves à 100% en présentiel. L'enseignement pour adultes ainsi que l'enseignement artistique à temps partiel redémarrent également selon les directives en vigueur en code rouge. 

D’après les responsables du secteur, l’objectif reste de permettre le plus rapidement possible à tous les élèves flamands de suivre les cours en présentiel à plein temps. La situation épidémiologique sera dès lors examinée toutes les deux semaines. 

Quelques assouplissements

Le ministre Ben Weyts a également annoncé quelques assouplissements des mesures sanitaires. Les excursions scolaires d’un jour en intérieur, comme pour la visite d’un musée, seront à nouveau permises.

Les récréations pourront en outre à nouveau être organisées en présence de plusieurs classes, alors que les cantines pourront rouvrir leurs portes. L’objectif reste toutefois de maintenir un maximum d’activités à l’extérieur.

On notera que le port du masque demeure obligatoire pour les élèves de 5ème et 6ème primaire. 

Un investissement pour une meilleure aération des écoles

Le gouvernement flamand va également mettre à disposition des moyens supplémentaires afin d'aérer un maximum les bâtiments scolaires.  Pour le deuxième trimestre, 13 millions d'euros sont prévus et pour le troisième trimestre, un montant du même ordre de grandeur est visé. 

Au début du mois de mai, la stratégie des autotests à grande échelle dans les écoles débutera. Au total 400000 autotests seront mis à disposition chaque semaine afin de tester préventivement les membres du corps enseignant deux fois par semaine. Mais ces décisions doivent encore être confirmées par le Comité de concertation ce mercredi. 

En attendant, les organisations coupoles autour de l'enseignement se disent contentes des décisions prises après la réunion d'aujourd'hui avec ministre de l'Enseignement flamand, Ben Weyts (N-VA). 

Les plus consultés