Pour Jan Jambon les terrasses doivent pouvoir rouvrir le 1er mai

Un nouveau comité de concertation qui regroupe les différents gouvernements du pays a débuté depuis 9 heures ce matin pour discuter des mesures sanitaires à prendre après la "pause de Pâques" de trois semaines. La question est de savoir si des assouplissements peuvent être décidés avec les chiffres actuels de l’épidémie. Pour le ministre président flamand Jan Jambon (N-VA), les terrasses doivent pouvoir rouvrir le 1er mai. "Nous avions dit, l'horeca le 1er mai, en ce qui me concerne c'est définitivement le 1er mai pour les terrasses et les activités en plein air", a-t-il déclaré avant le début de la réunion du comité de concertation.

"Je constate entre autres à Liège qu'il y a un appel en ce sens, également de la part des présidents de partis. J'espère que le même soutien sera manifesté lors de la réunion. La dernière fois que nous avons discuté de l'enseignement, tout le monde était d'accord jusqu'à ce que nous soyons à l'intérieur, et ensuite je me suis retrouvé tout seul. Ça me permettra de continuer à me poser des questions." 

Selon Jan Jambon, il ne s'agit pas d'un grief à l'égard des politiciens francophones, mais "d'un appel à une plus grande solidarité".

La réouverture complète du secteur de la restauration sera "la prochaine phase", a déclaré le ministre président flamand.
 

Les plus consultés