BELGA

Covid-19 : Légère baisse des nouvelles hospitalisations mais pas de manière suffisante

Entre le 9 et le 15 avril, il y a eu en moyenne 239,9 admissions à l'hôpital par jour pour cause de coronavirus, soit une diminution de 5% par rapport à la période de référence précédente, selon les chiffres de l'Institut de santé publique Sciensano mis à jour vendredi. Au total, 3.032 personnes sont encore hospitalisées en raison du Covid-19 (-3%), dont 930 patients traités en soins intensifs (+2%).

"La baisse significative attendue n'a pas lieu. Nous avons des contaminations qui augmentent même un petit peu, alors que les nouvelles hospitalisations baissent à nouveau très légèrement mais certainement pas de manière suffisante pour réduire la pression sur les hôpitaux", déclare vendredi le porte-parole interfédéral Covid-19 Yves Van Laethem lors d'une conférence de presse du Centre de crise et de l'Institut de santé publique Sciensano.

Entre le 6 et le 12 avril, 3.884 nouvelles contaminations au Sars-CoV-2 ont été dépistées en moyenne par jour, en hausse de 8% par rapport à la semaine précédente. Depuis le début de la pandémie en Belgique, 939.309 cas d'infection au coronavirus ont été diagnostiqués.

C'est chez les enfants et les adolescents que la tendance à la baisse est la plus marquée, avec respectivement -22% et -6%. A l'inverse, les gens dans la vingtaine enregistrent le plus grand nombre d'infections (+18%).

"Les hospitalisations continuent elles de diminuer mais très lentement", indique Yves Van Laethem. Le taux d'occupation des hôpitaux reste cependant à un niveau élevé.

"Il est important de souligner qu'il faut absolument maitriser cette charge et ce taux d'occupation car on ne peut pas indéfiniment augmenter le nombre de lits en soins intensifs", poursuit le porte-parole. "On peut bien sûr créer de nouveaux espaces, avec par exemple des lits dans des salles d'opération ou de réveil qui ne seraient pas employées. Mais on ne peut pas créer un personnel hautement qualifié en quelques semaines. Il faut des mois voire des années pour cela."

Entre le 6 et le 12 avril, 41 personnes sont décédées par jour en moyenne des suites du virus (+3,3%), portant le bilan à 23.636 morts depuis le début de la pandémie en Belgique. Les décès sont principalement constatés chez les personnes âgées de 65 à 85 ans.

Le variant britannique reste dominant (85%), contre quelque 4% à la fois pour le variant sud-africain et celui brésilien.

De manière générale, près de 43.300 tests en moyenne ont été effectués quotidiennement (-20%), pour un taux de positivité de 9,5%.
Le taux de reproduction du virus est à 0,94. Lorsqu'il est supérieur à 1, cet indicateur signifie que l'épidémie tend à s'accélérer.

L'incidence, qui renseigne le nombre moyen de nouveaux cas journaliers pour 100.000 habitants, atteint 455,8 sur 14 jours.

Enfin, quelque 2.058.737 personnes ont été vaccinées jusqu'à présent, dont près de 660.000 ont reçu deux doses. La moyenne actuelle est de 55.600 vaccins administrés par jour (+45%) et 56% des gens de plus de 65 ans ont reçu une première vaccination.
 

Les plus consultés