Des milliers de squelettes datant du Moyen-Âge découverts lors de fouilles à Ypres

Des fouilles archéologiques menées dans le centre d'Ypres (Flandre occidentale) ont mis au jour des tombes datant des 12e et 13e siècles. Tout le quartier situé près de la cathédrale Saint-Martin est en cours de réaménagement avec le projet de rénovation urbaine “De Leet”. Les archéologues estiment que quelque 5 000 squelettes doivent y reposer. "Il est probable qu’il y ait aussi des squelettes de bébés et de jeunes enfants", déclare l'archéologue Olivier Van Remoorter.

Des fouilles archéologiques sont en cours au "Leet" à Ypres. Les archéologues ont déjà mis au jour les fondations d'un grand bâtiment du 13ème siècle. A présent, ils ont découvert un cimetière près de la cathédrale. L'archéologue Olivier Van Remoorter pense qu'il y aurait à cet endroit quelque 5 000 squelettes. "Il y a probablement des squelettes de bébés et de jeunes enfants parmi eux".

Des squelettes difficiles à dater précisément

Pour les archéologues sur place, il est difficile de dater très précisément les squelettes. "En raison d'une tradition chrétienne du Moyen Âge, il était de coutume de ne rien déposer comme objets dans la tombe. Les défunts sont enterrés nus ou seulement revêtus d'un linceul.Chez les Romains, par exemple, il arrivait souvent qu'un pot ou une pièce de monnaie soit déposé dans les tombes. Grâce à cet objet, les archéologues peuvent dater le corps. Mais ce n'est pas le cas ici."

Sur la Vandepeereboomplein, les archéologues ont mis au jour un mur de quai médiéval. Lorsque le canal Yperlée était encore une rivière, les navires déchargeaient leurs marchandises sur ce mur de quai. D'autres découvertes sont également attendues dans la Boterstraat.
 

Les plus consultés