Le gouvernement flamand va défendre ce vendredi le plan de redémarrage du secteur événementiel

Le gouvernement flamand va défendre vendredi, lors du comité de concertation, la "matrice" et le plan en étapes concocté par le secteur événementiel. C’est ce qu’a fait savoir le ministre-président flamand et ministre flamand de la Culture, Jan Jambon (N-VA), au Parlement flamand. Ce dernier compte sur le soutien de Groen, Vooruit et de l’Open VLD, qui siègent tous trois dans le gouvernement fédéral. "J’espère qu’à la fin de la réunion je ne serai pas seul", a-t-il commenté. 

Ce vendredi, une grande partie du comité de concertation sera consacrée au monde culturel et événementiel. Le secteur a présenté un plan pour un redémarrage par étapes. 

Ce plan est constitué de différentes phases, et est couplé au taux d’occupation dans les soins intensifs, à la baisse du nombre d’hospitalisations et au degré de vaccination. Il propose notamment d'autoriser à compter du 8 mai des événements rassemblant 200 personnes en extérieur, et 100 personnes en intérieur. Une trentaine d’évènements tests prévus en mai et juin sont également au programme de la concertation.

Jan Jambon assure son soutien

Mercredi, lors d’une séance au Parlement flamand, quasiment tous les partis ont voulu savoir quelle serait la position du ministre-président Jan Jambon à ce sujet. 

Ce dernier a fait savoir qu’il soutiendrait le plan. Il a par ailleurs explicitement tourné le regard vers les partis flamands de la coalition fédérale. "Je peux noter que vous approuverez aussi la matrice du secteur événementiel ce vendredi ?", leur a-t-il ainsi demandé. "Nous la mettrons sur la table, et je suis derrière à 100%", a fait savoir Jan Jambon. 

Les plus consultés