Chargement lecteur vidéo ...

Le doyen des C-130 belges prend sa retraite, à Beauvechain

Le plus vieux des avions de transport de l'armée belge, le C-130 Hercules immatriculé CH-13, a rejoint ce lundi sa dernière destination, la base aérienne de Beauvechain, en Brabant wallon. Il y sera préservé au musée qui y est installé, en dépit de protestations venues de Flandre. L’ancien Secrétaire d’Etat Theo Francken avait demandé au ministre-président flamand, Jan Jambon, de faire inscrire au patrimoine culturel flamand l'unique avion de transport militaire, afin de permettre que l’avion soit conservé à l’aéroport militaire de Melsbroek (Brabant flamand) plutôt qu'au sein du centre historique de Beauvechain. Ce dernier s'engage pourtant à conserver l'appareil intact pour le présenter au grand public.

Le gros quadrimoteur quinquagénaire a atterri vers 11h sur la piste de Beauvechain, à l'issue d'un ultime et court vol en provenance de sa base d'attache, Melsbroek, la partie militaire de l'aéroport de Zaventem, en Brabant flamand. Il a été accueilli par la ministre de la Défense, Ludivine Dedonder (PS), qui a une nouvelle fois défendu son choix par le "projet muséal" en développement à Beauvechain, préféré au musée situé dans les installations du 15e wing de transport de l'armée à Melsbroek.

"L'idée, c'est qu'il y a ici à Beauvechain un pôle muséal. Il y a déjà 28 avions qui s'y trouvent et le C-130 vient accompagner ces avions pour développer ce pôle muséal" consacré à l'aviation, a-t-elle expliqué à la presse venue en nombre assister à cette arrivée. Cet avion - le plus ancien des C-130 de la composante Air, construit en 1965 et acquis en 2006 pour remplacer un appareil détruit dans un incendie - sera confié aux soins de l'asbl The Golden Falcon/1st Wing Historical Centre (1 WHC), qui gère le musée aéronautique installé dans l'enceinte de la base de Beauvechain.

Il restera néanmoins la propriété du War Heritage Institute (WHI, le parastatal de la Défense dédié à la conservation du patrimoine historico-militaire et à la mémoire), qui devrait le présenter au public dès le mois de juin.

Ludivine Dedonder s'était attiré des critiques de la part d'élus flamands - dont le Brabançon Theo Francken - favorables à la préservation de l'avion par l'asbl Dakota Historical Center du 15e wing installée à Melsbroek, au nom des liens historiques avec l'unité, utilisatrice de C-130 depuis 1972 - soit près de cinquante ans - et des qualifications du personnel pour assurer son entretien.

Les plus consultés