AFP or licensors

Covid-19: davantage d’infections, mais moins d’hospitalisations et de décès

En moyenne 3.540 personnes ont été testées positives au coronavirus quotidiennement entre le 17 et le 23 avril, d’après les données de l'Institut Sciensano de ce mardi. Ce chiffre marque une augmentation de 2% par rapport à la semaine précédente.

Les hôpitaux belges ont admis en moyenne 221 patients pour cause de coronavirus par jour entre le 20 et le 26 avril, un chiffre en baisse de 5% par rapport à la précédente période de sept jours. Cela porte le nombre de patients Covid à 2.952 (-6%) dans les hôpitaux, dont 892 sont traités en soins intensifs (-6%).

Ce lundi, 155 personnes ont été admises à l’hôpital avec des symptômes de coronavirus, tandis que 64 patients ont pu le quitter, après traitement. Depuis le début de l’épidémie dans notre pays, 69.351 personnes ont effectué un séjour hospitalier lié au Covid-19.

Entre le 17 et le 23 avril, 38 personnes sont décédées par jour en moyenne des suites du virus (-1,5% ). La Belgique déplore au total 24.065 morts en raison de la pandémie.

Sur la même période, quelque 43.400 tests ont été réalisés chaque jour (+8%), pour un taux de positivité qui diminue très légèrement, à 9,2% (-0,6%). Le taux de reproduction se maintient sous la barre de 1 et s'établit à 0,93. Lorsqu'il est supérieur au seuil de 1, cet indicateur signifie que l'épidémie tend à s'accélérer.

Près de trois adultes sur dix (29,2%) ont maintenant reçu une première injection d'un vaccin contre le Covid-19 en Belgique. Cela représente 2.682.515 personnes. Parmi elles, 749.333 ont aussi reçu une deuxième dose et bénéficient ainsi d'une protection vaccinale complète. Elles représentent 8,1% de la population adulte.

"Les chiffres Covid continuent à évoluer à un niveau élevé, mais ils ne sont pas exempts de quelques points positifs", a indiqué Caroline Schirvel du Commissariat Corona lors de la conférence de presse bihebdomadaire de Sciensano et du centre de crise.

L'augmentation des nouvelles contaminations se manifeste principalement chez les enfants et les adolescents (+17%), tandis qu'une hausse plus limitée est également observée chez les plus de 50 ans et les plus de 80 ans. "Pour l'instant, la plupart des infections sont observées chez les personnes dans la vingtaine, même si une tendance à la baisse est également constatée dans ce groupe d'âge", a souligné Schirvel.

D'un point de vue géographique, les incidences les plus élevées concernent les provinces de Namur, de Luxembourg et du Hainaut. Des augmentations plus importantes de nouveaux cas sont par ailleurs constatées en Brabant flamand (+14%), en Région bruxelloise (+12%), à Anvers (+9%) et dans le Hainaut (+4%). Anvers est la province comptant le plus grand nombre de nouvelles infections (503 par jour), suivie par le Hainaut (499) et Bruxelles (440).

Les plus consultés