Photo d'archive de Sacsayhuamán, un centre religieux dédié au Soleil et à d'autres dieux incas, située à deux kilomètres de la ville de Cuzco.

Un Flamand qui avait disparu au Pérou, y a été retrouvé sain et sauf

Pascal Maes, un Flamand qui était porté disparu au Pérou, y a été retrouvé sain et sauf. L’information a été confirmée à la VRT par les Affaires étrangères, qui n'a pas voulu donner d'autres détails sur sa santé. Selon les médias locaux, Pascal Maes serait devenu un mendiant dans un lieu touristique de la région. Il était parti pour ce pays sud-américain en 2019 mais avait ensuite complètement disparu des radars. On avait même craint qu'il ne soit mort.

Pascal Maes aurait eu un dernier contact avec sa famille au début de l'année dernière, juste avant le déclenchement de la pandémie. Il se trouvait alors à Cuzco, une ancienne cité inca située à haute altitude et l'une des attractions touristiques du Pérou.

Après cela, sa famille a perdu tout contact avec lui. Ils n'arrivaient plus à le joindre et il avait été porté disparu. La police locale a envoyé une équipe de recherche, mais en vain. Jusqu'à ce que le quadragénaire refasse soudainement surface.
 

"Mendiant sur un site historique incas"

Selon le site d'information local RPP Noticias, il aurait été reconnu par un compatriote au Temple de la Lune (Templo de la Luna) dans le site historique de Sacsayhuamán, près de Cuzco. Selon la police locale, il n'avait pas d'argent sur lui ni de téléphone, et se trouvait là comme mendiant.

Pascal Maes a expliqué à la police qu'il effectuait un premier trekking au Pérou et qu'il avait notamment visité Puna et Arequipa lorsqu'il est arrivé à Cuzco. Il y a visité le Machu Picchu, entre autres endroits, mais ensuite n’avait plus d’argent ni de téléphone.

Pascal Maes aurait déclaré ne pas avoir été victime de vol ni d'une agression. Récemment, le consulat belge avait demandé à la police locale de poursuivre ses recherches pour le retrouver, après qu'une tentative de retrait d'argent avec sa carte bancaire ait été faite. 

Sur une photo récente, on peut le voir clairement amaigri (voir cidessous).
 

Les plus consultés