Un parlementaire N-VA agressé en rue par une bande de jeunes à Bruxelles

Le parlementaire bruxellois de la N-VA Mathias Vanden Borre a été agressé par une bande de jeunes à la frontière des communes de Laeken et de Jette, mardi en début de soirée. Il a été frappé au visage et a reçu un coup de pieds au flanc, mais il a réussi à s'échapper et à prévenir la police. Mathias Vanden Borre a déposé plainte. Il est en incapacité de travail pour trois jours.

"Je me promenais à Essegem (un quartier de Jette ndlr.), en attendant de faire des achats, lorsque six ou sept jeunes m'ont abordé. Ils ont commencé à crier des choses, à dire que je n'avais rien à faire là, et à m'intimider", a-t-il raconté à l’agence Belga. Le parlementaire a commencé à filmer les jeunes avec son téléphone portable. Soudain, il a reçu un coup de pied au flanc et a été frappé au visage. Il a commencé à courir, mais les jeunes l'ont suivi et ont essayé de lui prendre son smartphone, qu'il a utilisé pour filmer l'incident - il a également mis les images sur les réseaux sociaux par la suite. 

Il a fini par s’enfuir en courant et a pu se débarrasser de ses agresseurs. Ensuite, il a appelé la police.

Mathias Vanden Borre s'est ensuite fait examiner par un médecin qui l'a déclaré inapte au travail pour trois jours. Mardi soir, le député de la N-VA a déposé une plainte auprès de la police. Il espérait que les images enregistrées permettraient d'identifier ses agresseurs.

Sur la vidéo on peut voir le parlementaire marcher dans la rue et être suivi par plusieurs jeunes qui lui demandent pour quelles raisons il filme la scène. “Je suis parlementaire à Bruxelles, laissez-moi tranquille, je ne fais rien” rétorque alors Mathias Vanden Borre. La vidéo est ensuite coupée à cause d’un coup porté sur le smartphone.
 

Les plus consultés